”Nous avons mis en place des radars préventifs (…). Mais lors des dernières mesures, il est apparu que la vitesse n’était pas suffisamment respectée. Nous débutons une phase répressive”, déclare Jean-Marie Gillet, échevin en charge de la mobilité, au journal L’Avenir (9 décembre).

Et pour cause. Lors des derniers contrôles, un automobiliste a été flashé à 81 km/h en zone 30 au centre de Walhain.  Et sur la N4, en un après-midi, 116 véhicules sur 970 étaient pris en infraction dont un à plus de 160 km/h en zone 70, à l’approche des feux… Incroyable!!!

La zone de police a acquis un tout nouveau radar mobile qui flashe dans les deux sens et qui demande moins de personnel, ce qui permettra d’augmenter le nombre de contrôles. Et, ajoute Jean-Marie, ce n’est pas tout. ”La Commune souhaite depuis longtemps  acquérir des boitiers dans lesquels on installerait un radar fixe. Dès le feu vert de la Région wallonne, ce type de radar pourrait se multiplier dans les communes.”

Sans pour autant abandonner les radars préventifs et la communication car sensibilisation ET répression vont de pair pour plus d’efficacité.

Qu’on se le dise…

Share This