Face aux nouveaux défis environnementaux et sociaux, les villes et village en transition fleurissent à travers la Belgique. C’est le 23 mars 2019 que les premières activités de Twist ont été lancées. Geoffroy Bekkers évoque les objectifs et les projets de cette organisation.

Quels sont les objectifs de cette association ?

TWist (Transition Walhain – Initiative Solidaire et Tonique) est un mouvement citoyen qui réfléchit et agit afin d’anticiper les changements environnementaux et sociaux et de s’y adapter. Il s’inscrit dans la mouvance des villes en transition (www.reseautransition.be).

TWist est un mouvement apolitique et aconfessionnel, ouvert à tous et respectueux de l’humain, convivial, bienveillant et optimiste, qui a pour ambition de tisser des liens solidaires et durables entre les habitants de la commune, qui respecte notre environnement rural et qui promeut les modes de vie en harmonie avec la nature.

En fait, TWist a pour objectif de tisser des liens solidaires et durables entre les habitants de la commune, dans le respect de l’environnement, avec pour objectif de fond de développer la résilience de notre société au niveau local.

En quoi consiste ton travail de bénévole ?

Dans le cadre de TWist, je participe à la coordination de l’équipe du noyau de base, à la planification des activités et à la réflexion de fond sur les objectifs et les missions de TWist.

En fait, chez TWist, il y a un petit noyau de base, composé d’une quinzaine de personnes. Ce sont ceux qui ont participé à la création de TWist (en octobre 2018), à la définition de ses objectifs, vision et missions. Ce sont également ceux qui initient les activités de TWist et qui supervisent l’organisation de ces activités. Dans le petit noyau, les responsabilités sont réparties par groupe de trois personnes, afin que chacun puisse se sentir soutenu par d’autres dans ses actions. Nous sommes donc trois à coordonner l’équipe, ce qui permet d’alléger la tâche.

À côté de ce petit noyau, il y a des personnes qui sont motivées en particulier par un type d’action précise, comme le Repair-café par exemple.

D’autres bénévoles encore sont présents pour donner des petits coups de main ponctuels, mais super précieux : tenir le bar, coller des affiches, installer une tonnelle…

Qu’est-ce qui te motive dans cette association ?

Ce qui me motive, c’est que je sens qu’il y a « quelque chose à faire » au niveau local, avec mes voisins, avec les habitants de la commune.

Je constate parfois que le monde « ne tourne pas rond » ; que les valeurs de l’argent, de l’individualisme et du pouvoir ont pris le pas sur celles de la solidarité ou du respect des hommes et de l’environnement. Que les gens habitent les uns à côté des autres, mais ne se parlent pas, ne se connaissent pas. Que tout le monde consomme un maximum et sans réfléchir aux impacts de cette consommation à long terme.

Comme beaucoup, j’aimerais que ça change, qu’on puisse refaire tourner ce monde à l’endroit… Mais tout seul, la tâche me paraît démesurée. Tandis qu’à plusieurs…

Selon moi, TWist, c’est un groupe de personnes qui ont envie de faire bouger les choses. Chacun d’entre nous, à notre manière, avec l’énergie et le temps dont nous disposons, nous apportons notre petite pierre à ce qu’on appelle la « Transition ». Transition vers un monde plus juste, plus solidaire, plus respectueux.

Ce qui me motive aussi, c’est de voir que la plupart des personnes que nous rencontrons sont également sensibles à ces sujets et ont aussi envie de faire quelque chose. TWist est ouvert à tous et permet à chacun de participer à son échelle, à sa façon.

Ce qui me motive enfin, c’est qu’on rigole ! Lors de nos réunions et de nos activités, je ressens une convivialité, un plaisir d’être ensemble, de se rencontrer, d’apprendre des choses nouvelles, de créer quelque chose ensemble… C’est à la fois passionnant et enthousiasmant !

Plus d’infos sur le projet sur www.walhainentransition.be

Share This