Pour la 26ème année, les bénévoles de Wanitou se mobilisent pour collecter des fonds pour la lutte contre le cancer. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Télévie et a déjà permis de récolter 521.524,47 € depuis sa création ! Sous la houlette de Jacqueline Kekenbosch, une de ses fondatrices, Wanitou organise de multiples événements : marche adeps, petit déjeuner familial, dégustation de bières trappistes, quizz musical, brocante, etc. Il y en a pour tous les goûts.

Jacqueline, qui y consacre tout le temps qu’elle peut, nous parle de son engagement.

 

En quoi consiste ton travail au sein de Wanitou ?

Depuis un an j’ai une petite équipe de jeunes qui m’a rejoint. Mon travail consiste surtout à mettre sur le pied le programme d’une année complète. Faire toutes les demandes d’autorisations (Commune,RTL et autres). Prévoir tout pour le jour J intendance ou autre à l’exception de quelques activités où les responsables  prennent tout en charge et là je m’occupe juste des autorisations.

 

Est-ce que tu étais là à la création de Wanitou ?

Oui puisque c’est lorsque mon frère jumeaux a été guéri de sa première leucémie (il est décédé en 2009 suite à la 3ième leucémie) qu’il a décidé de mettre cela sur pied.

 

Pourquoi as-tu accepté de travailler bénévolement à Wanitou ?

Quand on est touché de près par la maladie on ne se pose pas de question cela devient évident. D’ailleurs on le remarque toujours à l’heure actuelle dès qu’une personne est atteinte ou un membre de sa famille cela devient évident pour eux comme cela l’est pour moi.

 

Quelle est ta profession ?

Retraitée sans cela je ne pourrais pas prendre tant de choses a ma charge.

 

Qu’est-ce que le fait d’être bénévole à Wanitou t’apporte ?

Énormément,  déjà le fait de savoir qu’on intervient même infiniment peu pour le bien être de personnes c’est déjà énorme.

 

Toi et l’équipe de Wanitou vous sentez-vous suffisamment soutenues et valorisées ?

Ici, c’est vrai que d’avoir un petit coup de pouce en plus serait très appréciable mais je n’aime pas demander donc je laisse venir et ce qu’on me propose j’accepte.

 

Quels sont les futurs projets de Wanitou ?

Encore beaucoup d’années et que les jeunes soient capables de continuer ce que nous avons mis sur pied il y a 26 ans mais tant que je pourrai m’investir je le ferai.

 

Quelles sont les difficultés que toi ou l’équipe de Wanitou rencontrez ?

La plus grosse difficulté je pense c’est parfois trouver une salle adéquate à nos activités. Par exemple, la marche ADEPS accueille en général +/- 1000 marcheurs et le réfectoire de l’école de Walhain est très petit pour tous les accueillir.  Maintenant je suis consciente que vu le nombre d’activités organisées nous sommes peut être un peu gourmands.

 

Te semble-t-il important que des gens travaillent bénévolement ? 

Cela me semble important car on collecte des fonds et ce que l’on gagne ne doit partir que pour la recherche sans bénévoles et n’y aurait pas autant d’activités organisées pour le Télévie. Nous c’est notre but et nous sommes très nombreux heureusement. Qu’est ce que le FNRS ferait s’il n’y avait pas les bénévoles ???

Share This