ÉCOLO au ? du changement

Voici les 3 listes ECOLO qui seront proposées à votre suffrage le 26 mai en Brabant wallon.
(Les infos sur ces 3 niveaux de pouvoir se trouvent ici…)

Vous trouverez une présentation détaillée de chaque candidat.e sur le site ECOLO. Franchement, ça vaut le détour…

Une candidate mérite une attention particulière. Il s’agit de Julie Vanstallen, conseillère communale Groen à Hoeilaart, en Brabant Flamand. Elle poussera la liste Ecolo pour la Chambre en Brabant wallon (2e colonne, 5e effective). Ecolo et Groen ont toujours prôné davantage de coopération et de liens entre le nord et le sud du pays. Ils font un pas plus loin grâce à leurs candidats “Erasmus”, une première dans notre pays. Concrètement, des candidats écologistes francophones se présentent sur des listes fédérales flamandes et inversement.

Pour le vote, deux questions nous sont souvent posées…

Quelle est la différence entre les effectifs et les suppléants?

C’est important d’en comprendre la mécanique. Le principe en soi est simple. Le candidat effectif est élu directement s’il obtient suffisamment de voix. En revanche, le candidat suppléant n’est amené à siéger que si un des élus ne peut exercer ses fonctions ou démissionne.

Autrement dit, un candidat effectif ne remplace jamais un effectif. C’est toujours un suppléant qui le remplace, dans l’ordre des voix obtenues.  Ainsi, c’est le premier suppléant qui pourrait remplacer le 1er effectif s’il démissionne, et pas le 2e effectif.

Le système des suppléants n’est donc pas anodin. Or très peu d’électeurs en sont conscients. Il faut le savoir et choisir en connaissance de cause. Si on décide de voter pour des personnes et pas simplement en case de tête, alors il y a lieu de voter aussi pour un ou des suppléants.

Y a -t-il encore “dévolution” de la case de tête?

Voter en case de tête (la petite case au-dessus de la liste), c’est donner sa voix à la liste telle qu’elle est constituée. L’ensemble de ces voix constituent un pot commun pour la liste et la moitié de ces voix est reportée (dévolue) sur les premiers de la liste jusqu’à épuisement du pot commun. Contrairement aux élections communales où cette dévolution a été supprimée, elle est toujours de mise à toutes les élections de ce mois de mai. Concrètement donc, les votes en case de tête sont divisés par deux et reportés sur les premiers de la liste jusqu’à épuisement.

Le système n’est pas anodin non plus. Car lorsque nous votons en case de tête, en réalité, nous votons pour les premiers candidats de la liste. Autant savoir…

Share This