Par Nadia Lemaire, conseillère communale

“Wouaw. Quel projet prometteur, ambitieux, innovant, participatif, durable, dynamique, réfléchi, et encore et encore! Que de changements et quel renouveau! J’ai été impressionné par votre présentation”

Voilà ce que me disait un jeune, ce mardi matin. Ma journée commençait bien car il parlait de la Déclaration de politique communale présentée ce lundi soir au Conseil communal auquel il assistait.

 

Un projet enthousiasmant, une dynamique nouvelle, un changement de culture…

Cette Déclaration, présentée collégialement par les échevins et les conseillers d’Avenir Communal et d’Écolo, est issue des programmes des deux listes et est le fruit d’un travail collectif.

L’image en tête d’article la visualise bien. 4 concepts transversaux structurent l’ensemble du projet et lui donnent du souffle: le développement durable, la cohésion sociale, la consultation et la participation citoyenne, la bonne gouvernance.

Les actions quant à elles se déclinent autour de 5 axes de travail qui recouvrent la vie quotidienne des citoyens: commune responsable et solidaire, durable et innovante, dynamique et entreprenante, citoyenne et participative, avec des règles de gouvernance revues et une amélioration du fonctionnement de l’administration.

Oui, la Déclaration est ambitieuse. Mais elle se veut aussi concrète et pragmatique. En voici quelques exemples: renforcement de l’offre d’accueil pour la petite enfance; prime au logement et baisse progressive du précompte immobilier; inscription de Walhain dans la démarche “Commune amie des aînés”; vers une commune Zéro Déchet et un Plan local d’action pour le climat; renforcement de la biodiversité; instauration d’un dialogue avec les agriculteurs et mise en place d’un Conseil consultatif de l’agriculture; budgets participatifs; conseil communal des enfants; meilleure articulation des commissions consultatives; modernisation des outils de communication de la commune (site web, newsletter); règles de gouvernance revues et attention particulière à l’administration, cheville ouvrière de toute action politique, etc.

La version complète est ici: Déclaration de politique communale pour la mandature 2018-2024

 

Une opposition amère et peu constructive. Dommage!

Une écoute attentive de la part du public et de l’opposition augure d’un Conseil relativement court et assez tranquille. Je m’en réjouis.

Mais l’opposition déploie rapidement l’artillerie lourde. Rien, ou peu de choses, ne trouve grâce à ses yeux. Le texte lu par sa cheffe de file, Laurence Smets, peut se résumer à ceci: “Vous êtes dans la continuité de ce que NOUS avons fait, il n’y a pas de nouvelles impulsions. Nous nous réjouissons de la poursuite et de la consolidation de NOS initiatives”. Quant à celles proposées dans la Déclaration de la majorité, l’opposition se dit dubitative à plusieurs reprises, notamment sur le budget participatif. Les critiques se font plus incisives sur certains points, dont la baisse du précompte immobilier jugée pas assez rapide. Et de conclure: “Votre déclaration est terne, mièvre, sans identité. Il n’y a aucun nouvel élan”.

La parole au jeune du début de mon histoire: “Merci pour votre boulot et vos beaux projets. Il est vraiment dommage que l’opposition n’ait pas réussi à saisir les belles idées que vous défendez et qu’elle n’ait pas été capable de formuler des remarques constructives”.

 

Un débat… qui n’a pas vraiment lieu

Le bourgmestre, Xavier Dubois, recadre. Notre projet c’est le choix d’une majorité qui sort renforcée des élections. C’est un projet qui présente une forte identité faisant une large part à la dimension culturelle. Bien entendu, il y a de la continuité, fort heureusement, et c’est normal. On ne balaie pas tout. Mais ce qui est important, ces sont ces politiques nouvelles que nous voulons développer.

Pour le précompte immobilier, la prudence est de mise. Il sera réduit progressivement pour atteindre en fin de mandature le taux d’avant 2014, soit 2000 centimes additionnels. Chaque diminution sera analysée en fonction des comptes et des charges nouvelles qui seraient imposées à la commune. (Voir l’article sur Canal Zoom.)
D’autres sujets font l’objet de mises au point: l’audit de l’administration qui met en évidence la nécessité d’engager du personnel, le foot pour lequel les pourparlers avancent en mettant le focus sur les jeunes, la réalisation des chaînons manquants pour les trottoirs, le budget participatif qui sera utilisé pour des projets des citoyens et associations…

Le débat se déroule dans une ambiance délétère. Peut-on d’ailleurs parler de “débat” au sens politique du terme, ce débat contradictoire cher à Écolo où, dans le respect, sont échangés des points de vue et des positions pouvant à certains moments faire bouger les lignes de part et d’autre? On en est loin!

La Déclaration est adoptée, après 3 heures, majorité contre opposition.

 

Que retenir ?

Cette déclaration, c’est la raison fondamentale du choix de partenaire par notre groupe Écolo.

Fiers et enthousiastes de présenter notre travail, qui a été analysé en terme de faisabilité budgétaire, nous sommes confiants dans cette déclaration ambitieuse. Bien sûr, comme l’a signalé le bourgmestre à plusieurs reprises, nous ne sommes pas à l’abri d’événements externes qui pourraient compromettre certaines actions ou en retarder la réalisation. Mais si l’opposition appuie sur le frein ou le bouton stop à la moindre proposition, cela risque d’être fastidieux…

Notre engagement en politique est la preuve, s’il le faut, de notre « amour pour notre commune ».

Voir ici le reportage de Canal Zoom…  En fin d’article, la journaliste, Blandine Rans, souligne non sans humour le vote d’une motion: “A la fin de la séance, le conseil a approuvé à l’unanimité une motion déposée par WAL1 et qui se retrouve dans la déclaration de politique communale (souligné par nous) : le bannissement des objets plastiques au sein de l’administration communale. L’administration ferait déjà des efforts en la matière. Du côté des élus locaux, quelques emballages à usage unique de bonbons se trouvaient sur la table des initiateurs de la motion, ce qui n’a pas manqué de faire sourire l’assistance.” Et nous aussi…

 

Dans un prochain article, nous reviendrons sur la Déclaration de politique sociale
qui était aussi à l’ordre du jour de ce Conseil communal.

Share This