Article de Nadia Lemaire, conseillère communale ECOLO.

Conseil Communal ce lundi 28 janvier 2019. A l’ordre du jour, entre autres, la Déclaration de Politique Générale, une prime à l’accès au logement, Le Bia Bouquet et le Schéma de développement du territoire, le plat principal. Autant d’arrêts sur images pour appréhender ce qui se passe aujourd’hui dans notre commune.

La Déclaration de Politique générale

Cette Déclaration inaugure toute nouvelle mandature et trace les principaux axes de l’action politique de la nouvelle majorité.

D’emblée le ton est donné par l’opposition qui trouve inconcevable et fautif de ne pas trouver à l’ordre du jour la Déclaration de Politique Générale Commune (DPG). Se référant au Code de Démocratie Locale qui prévoit le dépôt dans les deux mois qui suivent la mise en place du Conseil, l’opposition estime que la bonne gouvernance de la nouvelle majorité est mise en défaut.

Le Bourgmestre signale que les délais évoqués sont souhaitables mais pas imposés. Des communes ont déjà déposé leur plan d’action, d’autres pas. Si nous n’avons pas finalisé cette Déclaration, ajoute-t-il, c’est précisément pour être cohérents et avoir tous les éléments en main. Le rapport de l’audit de l’administration est un dossier majeur et fondamental pour l’écriture des plans d’actions.

La prime favorisant l’accès à un logement à Walhain

Cette prime présentée par la majorité est réservée aux personnes qui s’installent à Walhain et vise principalement les jeunes. Elle est fixée à un montant égal à celui de la prime provinciale, qu’elle doublera donc, avec un plafond fixé à 100€/mois pendant 3 ans. (Voir le reportage de Canal Zoom sur ce point.)

L’opposition demande alors pourquoi l’option de la réduction du précompte immobilier n’est pas envisagée comme elle a été proposée par une partie de la nouvelle majorité lors de la campagne électorale. Xavier Dubois répète que cette réduction du précompte est prévue tout prochainement.

Le Bia Bouquet

Jean-Marie Gillet revient sur l’inauguration de ce quartier du Bia Bouquet  qui se veut exemplaire en terme de mixité, de soutien aux ainés et de synergie avec le CPAS. Xavier Dubois souligne qu’il s’agit d’un beau projet pour la Wallonie et qu’il servira de référentiel en terme de développement durable, axe transversal de l’action politique de la nouvelle majorité.

La mise en vente de maisons et appartements de la commune se fera via la plateforme de la Fédération du Notarial Belge. A l’occasion des portes ouvertes du 9 février prochain, la population et les amateurs pourront se rendre compte de l’excellente qualité du projet mis en œuvre.

Le Schéma de Développement du Territoire (SDT)

En bref, il s’agit d’un programme transversal qui a pour but de fédérer tous les plans existants (plan communal de mobilité, plan d’ancrage du logement, PCDR, etc.) avec évaluation à la clé. Jean-Marie Gillet présente deux vidéos de la Région Wallonne qui permettent d’apprécier les enjeux et la portée de ce schéma.

Suivant en cela l’avis de la CCATM, la Commune remettra un avis globalement positif  tout en attirant l’attention sur certains aspects à préciser.

♦  Le STOP BETON prévu en 2050 avec la fin de l’artificialisation des terres agricoles disponibles pose question. Préserver au mieux les zones agricoles est plus que louable et la Commune le soutient mais s’interroge par contre sur la qualité des terres rendues à l’agriculture à la fin de certains projets en guise de compensation planologique avant cette échéance de 2050. Ces terres, selon nos agriculteurs, n’ont plus du tout la même valeur que les terres d’origine.

♦  En terme de mobilité, les axes structurants comme la N4 sont aussi des éléments fondamentaux. La complémentarité des différents modes de transport doit être renforcée et il convient de faciliter la création d’une navette .

♦  Plus globalement, comme d’autres communes rurales, le Conseil communal s’inquiète de ne pas voir suffisamment prises en compte les spécificités de nos communes rurales. Certes, l’ensemble des pôles économiques ont un rôle majeur dans le développement de la Wallonie, mais cela ne peut se faire sans inclure les communes comme la nôtre.

Share This