20 décembre 2018 – De nombreux points au menu de ce premier Conseil communal pour la nouvelle majorité Avenir communal – Ecolo et la nouvelle opposition Wal1.
Parmi ceux-ci, deux points importants relatifs aux finances communales.

Les subsides aux associations

Xavier Dubois, nouveau bourgmestre, présente la liste classique des subsides aux associations. Cette liste, que nous vous avons déjà présentée précédemment, ne suscite habituellement aucun remous si ce n’est parfois l’une ou l’autre demande de précision de la part des conseillers communaux. Il n’en fut rien cette fois-ci, la nouvelle opposition en ayant décidé autrement “parce que nous, maintenant, on analyse tout ça et nous avons des propositions à faire”. Et de demander 900€ pour telle association, 2500€ pour telle autre et encore 1000€ et 225€ pour d’autres.

La majorité estime qu’il lui est difficile de répondre positivement en l’absence de demandes étayées par un dossier, les demandes avancées par l’opposition n’émanant pas directement des associations concernées. Xavier Dubois précise que la proposition actuelle n’est qu’une reprise des subsides alloués antérieurement. Il manifeste la volonté de la majorité de réexaminer, avec l’opposition, l’ensemble des subsides sur la base d’une analyse des besoins et d’affecter alors une partie du boni de l’année aux associations. Il propose dès lors de reporter le point. L’opposition, par la voix de Laurence Smets, refuse la main tendue et demande un vote sur ses amendements. Ceux-ci sont rejetés par la majorité.

Le budget alloué aux associations est ensuite approuvé par la majorité, la minorité s’abstenant.

Budget de transition avec plusieurs projets

Xavier Dubois présente le budget de 2019 comme étant un budget de continuité. Impossible de faire autre chose en si peu de temps, explique-t-il. Il s’agit donc d’un budget technique et basique qui sera revu dans le courant du 1er trimestre, avec la Déclaration de politique générale, de manière à avoir une vision globale et à long terme. Ce budget présente quelques dépenses nouvelles: fruits et légumes dans les écoles, budgets participatifs, plan de gestion différenciée des espaces verts sans pesticide, lutte contre les inondations, sensibilisation aux économies d’énergie et suivi de l’audit de l’administration. Ce budget 2019 présente à l’ordinaire un boni de 410 000€ qui sera mis en réserve pour des projets ultérieurs.

L’essentiel de la discussion se focalise sur 2 points:

♦   La baisse de la fiscalité, “Vous aviez promis cette baisse dans votre campagne électorale, dit Laurence Smets en s’adressant à Avenir communal, et il n’y a rien à ce sujet dans votre budget”. Oui, répond le bourgmestre, la baisse du Précompte immobilier sera bien à l’ordre du jour en temps opportun et dans une perspective globale. L’opposition ne l’entend pas de cette oreille et demande dès à présent le vote sur une baisse des centimes additionnels au précompte immobilier de 2500 à 2300€. L’amendement sera rejeté, majorité contre opposition.

♦   La hausse des dépenses de personnel étonne l’opposition. Xavier Dubois répond que celle-ci est liée à l’indexation, aux hausses barémiques et à la budgétisation du plan d’embauche élaboré par l’ancienne majorité elle-même. Dans les rangs en face, on dit attendre les résultats de l’audit de l’administration pour vérifier s’il en est bien ainsi.

Résultat du vote final: le budget 2019 est adopté majorité contre opposition.

Nos impressions

Devant les fréquents coups de boutoir d’une opposition peu constructive et qui semble vouloir d’entrée de jeu étrangler la nouvelle majorité, cette dernière a fait preuve de calme et de sérénité. Petit à petit, elle pose de nouveaux jalons, marque une réelle volonté d’ouverture et garde la conviction qu’il faut avancer sans précipitation, avec une vision globale.
ECOLO a confiance dans la force tranquille et innovante de cette nouvelle majorité.

Pour les abonné.e.s à L’Avenir, voir ici le compte-rendu de cette séance…
Voir aussi sur Canal Zoom…

 

Share This