Aussi loin que je me souvienne, les rentrées scolaires ont toujours eu le même effet du point de vue émotionnel :  inquiétude mais toujours doublée d’enthousiasme.

Plus tard, au gré de mes changements de fonction, j’ai ressenti les mêmes émotions. Du stress mais qui s’effaçait par une envie de découvrir des nouveaux défis, de rencontrer de nouvelles personnes, de pouvoir collaborer, interagir avec les collègues, faire avancer les choses, pouvoir apporter mes compétences et pouvoir grandir avec celles des autres.

Et ce lundi, pour ce premier Conseil communal, comment allais-je aborder cette étape ? Sans surprise, et surtout commençant à me connaître un peu, face à cette nouvelle situation assez inconnue, j’étais en mode paradoxal “Stress Motivé”. Météo intérieure bloquée sur angoisse et en même temps sur euphorie. Cela bouscule vraiment.

Ma prestation de serment se fait avec un peu de nervosité ou fébrilité car je constate en signant l’acte que je dois maîtriser de légers tremblements. Outre le coté solennel, cet engagement ce n’est pas rien. Je me suis engagée pour une politique constructive et c’est parti pour 6 ans.

J’aspire à beaucoup de matières intéressantes, des challenges. Avec une énorme envie de rencontres diverses et variées.

Comme tout cela ne se fera pas sans les autres, membres de la locale, conseillers, administration, échevins, et surtout habitants de Walhain, c’est cela qui m’enthousiasme. Et apaise quelque peu mon inquiétude car le travail avec les autres, en équipe c’est mon moteur. Dès lors, en voyant les sourires, les groupes, les premiers échanges, les contacts, cela me donne un élan positif.

Merci à la Locale ECOLO Walhain de me permettre d’aborder un nouveau chapitre et aux électeurs qui ont voté pour le renouvellement.

Et rendez-vous au prochain conseil communal. Avec plus d’assurance et, j’en suis convaincue, avec toujours autant d’ardeur.

 

Nadia Lemaire
(Ndlr. Nadia est d’origine ardennaise. Toujours une ardeur d’avance!…)
Share This