Ce mercredi 31 octobre, un pacte de majorité signé entre AVENIR COMMUNAL et ECOLO a été déposé entre les mains du Directeur général de la commune. Ce changement de majorité en étonne plus d’un. Que s’est-il passé pendant ces deux semaines de négociations après le verdict des urnes ?

Retour sur les résultats électoraux

Au soir du scrutin du 14 octobre, les résultats permettent plusieurs combinaisons pour la constitution d’une majorité et il faut prendre le temps de les examiner chacune.

Deux formations ont progressé à l’issue des élections de ce 14 octobre 2018 :
♦   Avenir Communal : 36,93% des voix ; + 2 sièges; (+ 7,63%)
♦   Ecolo                        : 24,12% des voix ; + 1 siège; (+4,05%)

ECOLO Walhain veut prendre en compte le message et les attentes exprimés par les électeurs. Si WAL1 est et reste la première force politique de Walhain (38,95%), il n’en est pas moins vrai que cette liste perd sa majorité absolue et un siège, avec un recul de plus de 6%. L’augmentation significative d’ECOLO et l’intensité de la percée d’AVENIR COMMUNAL, accentuées par le vote accordé aux jeunes candidat.e.s dans chaque liste, montrent une importante demande de changement.

Premières négociations

D’emblée, il est important de dire que, contrairement à des bruits qui ont couru, aucun contact n’avait été pris avec aucun des deux groupes en vue d’un préaccord. Les statuts d’ECOLO interdisent d’ailleurs une telle pratique si elle n’est pas dûment rendue publique et expliquée durant la campagne électorale.

Dès le dimanche soir, les quatre négociateurs (accompagnés d’un observateur/rapporteur) dûment mandatés par la locale ECOLO entrent en discussion d’abord avec WAL1 et ensuite avec AVENIR COMMUNAL. Les négociateurs rencontrent chaque groupe à deux reprises car une majorité communale, c’est avant tout des convergences à trouver pour voir comment faire avancer un projet au bénéfice de tous les habitants.

Après cette phase de discussions et un compte rendu des premiers contacts aux nombreux membres de la locale ECOLO, celle-ci en délibère et donne mandat aux négociateurs de poursuivre les négociations avec AVENIR COMMUNAL.

Principalement, si nous reconnaissons le travail accompli ensemble avec le groupe WAL1, nous n’avons rencontré de sa part ni volonté ferme de changement d’objectifs, d’évolution vers plus de développement durable, ni de réelle prise en considération du signal donné par une majorité d’électeurs.  Certes, la continuité nous serait confortable mais ne répond pas au besoin impérieux de renouvellement face aux nouveaux enjeux auxquels est confronté l’ensemble des pouvoirs locaux et auxquels les habitants se sont montrés particulièrement sensibles.

Convergences entre ECOLO et AVENIR COMMUNAL et accord de majorité

A partir de ce moment, les deux groupes vérifient les convergences de leurs programmes. Ce qui figure en bonne place dans ceux-ci, c’est de façon incontestable la notion de développement durable au centre de toute décision. Cela témoigne de la volonté de construire l’avenir de Walhain à long terme. Les deux programmes se basent sur une volonté commune d’innovation et d’exemplarité avec, notamment, en point de mire les enjeux suivants :

♦   un engagement à relever localement le défi du changement climatique et de la transition énergétique ;
♦   une réelle mobilisation en faveur de la biodiversité et du lien entre environnement et santé;
♦  le maintien du caractère rural de notre commune par un dialogue et un soutien à nos agriculteurs confrontés aux lobbys agro-industriels ;
♦  un pilotage ferme du développement territorial en poursuivant les efforts entrepris au bénéfice des villages et pour une meilleure mobilité;
♦  un renforcement de l’attractivité économique au cœur de nos villages et un élargissement de l’offre d’emplois et des services de qualité et de proximité ;
♦  la création d’une plateforme du volontariat pour renforcer le soutien aux personnes défavorisées ou isolées en mettant davantage en avant le rôle de notre CPAS;
♦  le développement des
initiatives citoyennes par la mise en place de budgets participatifs.

L’accord de majorité se base également sur un renforcement contractuel des pratiques de bonne gouvernance comme celle qui consiste à accorder le temps nécessaire aux fonctions de bourgmestre et d’échevin.
Il manifeste la volonté partagée des deux groupes de maintenir la collégialité des décisions, d’assurer le respect de nos concitoyens et de rendre la commune plus participative.

Et pour conclure…

Cet accord de majorité aboutit ainsi, pour ECOLO, à la désignation d’Agnès Namurois à la Présidence du CPAS, de Jean-Marie Gillet comme 1er échevin et de Vincent Eylenbosch comme échevin. Le mayorat et les deux autres échevinats ainsi que la présidence du Conseil communal reviennent au parti le plus important de cette nouvelle majorité, AVENIR COMMUNAL.

De façon incontestable, la notion de développement durable est au centre de cet accord et témoigne de la volonté de construire l’avenir de Walhain à long terme. Si vous souhaitez prendre connaissance du texte complet de cet accord de majorité, un petit clic sur ce lien…

Il doit encore être précisé, détaillé et chiffré dans une Déclaration de Politique Générale, début 2019, et décliné dans un plan stratégique qui sera évalué périodiquement.

Les membres de la locale ECOLO vous remercient de la confiance que vous leur avez accordée. Les futurs mandataires s’engagent à exercer pleinement leurs responsabilités au bénéfice de l’ensemble des Walhinoises et des Walhinois.

Signé : Le groupe local d’ECOLO Walhain

Share This