C’est quoi, la “transition écologique”?

Rien de tel que des exemples concrets. Quelques villes et villages sont “en transition” tout autour de nous : Chastre, Chaumont-Gistoux, Court-Saint-Etienne, Gembloux, Genappe, Grez-Doiceau…  Allez voir les sites internet de ces initiatives et vous aurez une idée plus concrète.

En bref et pour ne pas vous assommer, la transition écologique, c’est une évolution progressive vers  une société plus écologique au niveau local pour commencer. Elle est, la plupart du temps, initiée par des citoyens. Elle s’applique à de nombreux domaines: énergie, agriculture, environnement, économie, pédagogie, etc…

MAIS… car il y un mais. Les “transitionneurs” eux-mêmes le disent. Ces initiatives sont parfois lourdes à porter sans appui. Cyril Dion, l’auteur du film” Demain”,  dit à ce propos: “Là où les projets ont pris racine, cela a été rendu possible parce que des pouvoirs politiques et/ou des entrepreneurs ont soutenu les initiatives citoyennes”. Il prépare “Après Demain” qui pose la question du passage à quelque chose de plus organique.

 

Par où commencer à Walhain?

Des initiatives citoyennes et privées existent déjà à Walhain. Les potagers collectifs de Nil, Perbais et Walhain-Centre, sans faire partie formellement du mouvement de la transition, en sont de fait. La réduction des déchets, la valorisation et recyclage de ceux qui restent… sont aussi des initiatives à Walhain et dans les environs proches: Donnerie de Chastre et Walhain, mais aussi Ressourcerie de la Dyle et Cyréo dont plusieurs Walhinois-es sont coopérateurs, le Repair Café de Chastre…  Au niveau communal, des jalons sont déjà posés pour la transition énergétique  (réduction des dépenses d’énergie, éolien,…) et  économique (soutien à l’économie locale par le label “Produits locaux”).

Le potentiel reste énorme. On peut aller plus loin groupements d’achats d’énergies alternatives –  commune “zéro déchets” – synergies entre entreprises en matière d’énergie –  écoquartiers  – circuits courts  et groupements d’achats réduisant les déplacements – développement du tourisme au départ de notre patrimoine.  Last but not least, une réflexion avec tous les acteurs concernés pour une transition, une  évolution progressive vers une autre agriculture. Certains agriculteurs de la commune ont déjà commencé cette reconversion, non sans peine parfois, il faut le reconnaitre.

Souvent sous la pression des écologistes, Walhain est déjà entré dans le mouvement de transition écologique sans vraiment le dire ni le savoir. Le programme d’ECOLO Walhain, dans tous ses aspects, se rattache à cette nécessaire transition écologique.

Vous parlez de commune “Zéro déchets”. De quoi s’agit-il?

La gestion des déchets est un problème auquel toutes les communes font face et qui prendra de l’ampleur au fil des années. Vu la croissance démographique de notre commune, on peut imaginer que l’effort sera de plus en plus important.

ECOLO plaide d’abord et avant tout pour la réduction des déchets avec des séances de sensibilisation sur le comment faire maigrir ma poubelle, sur le compostage, sur la manière de bien trier, sur le bon usage du parc à containers…  Mais aussi  sur la réutilisation, la réparation et la valorisation des objets usagés. L’objectif est de tendre vers un minimum de déchets et de pouvoir figurer parmi les communes sélectionnées par la Région wallonne pour arriver sous la barre des 100 kilos de déchets par an et par habitant à l’horizon 2025.

Les poubelles à puces ont fait leur apparition en divers endroits de Wallonie. L’expérience menée à Chastre se révèle positive tant pour le citoyen que pour l’environnement. Nul doute que ces expériences vont se généraliser en Brabant wallon comme ailleurs au bénéfice financier de toutes celles et ceux qui font ou feront attention à effectuer un tri de leurs déchets.

 

D’autres questions? Voir aussi ici…

N’hésitez pas à poster votre commentaire ci-dessous… Votre avis nous intéresse.

Share This