C’est + de bus, + de sécurité, + de trottoirs, + de bancs… C’est notre projet pour Walhain!

 

Comment ECOLO compte-t-il assurer plus de sécurité pour tous les usagers ?

Il est dangereux de rouler à vélo ou d’aller à l’école à pied. On roule encore trop vite à Walhain. Nos chemins et nos routes ne sont pas prévus pour un charroi routier aussi important. Les zones 30 doivent être respectées pour assurer une sécurité des piétons et des cyclistes. Dès lors, ECOLO plaide pour le renforcement des contrôles de vitesse afin de faire respecter le code de la route.

Rénover et créer des trottoirs, les élargir à certains endroits, éliminer les obstacles pour les personnes à mobilité réduite (trottoirs encombrés, stationnements sauvages, …), tout cela permettra d’assurer une meilleure protection des piétons et des usagers “faibles”. Mais aussi développer un réseau de sentiers comme alternative aux axes fort fréquentés pour  rejoindre l’école à pied par exemple. C’est un des axes forts du programme d’ECOLO, une priorité des années à venir. Trop d’endroits sont dangereux dans la commune pour ces usagers dits “faibles”!

 

L’offre des transports publics est insuffisante, nous n’avons pas d’alternatives à la voiture!

C’est un fait. L’offre de bus dans la commune de Walhain est insuffisante, les horaires sont inadaptés à une partie de la population et les correspondances difficiles. Cette offre est, depuis des dizaines d’années, calquées sur les horaires scolaires, ce qui ne répond plus aux besoins d’une partie de la population actuelle.

Concernant les transports publics, ECOLO se bat pour une nouvelle offre de bus : la relance, jusqu’à finalisation, du projet de navettes sur la N4 entre Gembloux et Wavre et l’arrêt du Rapido Bus à la sortie 10 de la E411 à Tourinnes.

 

ECOLO Walhain souhaite-t-il rendre l’usage de la voiture plus difficile ?

Clairement non! Actuellement, il est difficile de se passer de la voiture à Walhain surtout quand on a des enfants, mais aussi pour aller au boulot, faire ses courses…On peut toutefois essayer d’en réduire l’usage !  Certaines et certains d’entre nous adoptent déjà d’autres modes de déplacement comme la marche, le vélo, ou utilisent les transports en communs.

La multimodalité, c’est le cheval de bataille d’ECOLO. Tous les moyens de transport doivent se compléter ! Si les bus sont plus fréquents et adaptés aux besoins, si le partage de voitures est valorisé, si l’accueil et l’accès aux gares est amélioré, cela permettra de diminuer l’usage de la voiture et de respirer un air moins pollué, de passer moins de temps dans les embouteillages, de stresser moins. La création ou l’aménagement de parkings de délestage aux endroits névralgiques est une des priorités d’ECOLO. On peut changer les choses sans obliger les citoyens à se passer de leur voiture.

ECOLO Chastre nous propose de mettre sur pied ensemble une plateforme mobilité. Vivement qu’Hélène Ryckmans devienne bourgmestre de Chastre!!!

 

Comment rendre une “commune conviviale” ?

L’aménagement du territoire doit prendre en compte cette dimension et envisager, chaque fois que c’est possible, la création de places, despaces à partager, de lieux de convivialité avec  du mobilier urbain trop peu présent actuellement (bancs, tables, abris, poubelles), y compris le long des sentiers. ECOLO y est particulièrement attentif. Il continuera aussi à favoriser les fêtes de quartier et autres visant à maintenir et à renforcer les liens entre villageois.

Enfin, il faudra aussi veiller à ce que les commerces, les services et les nouveaux logements soient bien implantés dans les cœurs de village, comme le Bia Bouquet, pour favoriser les rencontres mais encore diminuer l’usage de la voiture.

 

D’autres questions? Voir aussi ici…

N’hésitez pas à poster votre commentaire ci-dessous. Votre avis nous intéresse.

Share This