Pour répondre à cette question, un petit détour par ce qui existe s’impose.

 

Les Commissions consultatives sont-elle vraiment un outil de démocratie?

Elles sont nombreuses à Walhain, ce qui fait dire à certains journalistes qu’à Walhain, la participation est importante. Mais il faut être de bon compte. Certaines fonctionnent effectivement fort bien, d’autres pas. Il faut en revoir le mode de fonctionnement et en dépolitiser la présidence. Ici, la compétence et la volonté de faire participer doivent primer. Il faut assurer la publicité des décisions ou des recommandations qui en émanent, via le site internet de la commune par exemple.

Ceci dit, ces commissions sont d’une importance capitale pour avoir l’avis des habitant-e-s sur ce qui engage l’avenir de la commune. Concrètement, elles ont obtenu pas mal d’avancées. La difficulté, c’est qu’on veut mettre en place des politiques à long terme et que, du coup, ça met un peu plus de temps à produire ses effets. Il faut persévérer…

 

Y a t-il moyen d’améliorer la participation citoyenne à Walhain ?

La démocratie à Wahain ne fonctionne pas trop mal. Il y a les commissions qu’on vient d’évoquer, les rencontres villageoises annuelles, les enquêtes liées à des dossiers particuliers (sablières, éoliennes, éco-zoning,…). Des améliorations sont  toutefois possibles dans 3 domaines :
♦  un meilleur accès à l’information sur les décisions politiques, avis des commissions consultatives et projets en cours en utilisant davantage les technologies de l’information;
♦  la multiplication des rencontres de mandataires avec la population, à l’écoute des préoccupations et suggestions de celle-ci, non seulement lors des réunions publiques mais aussi dans différents lieux d’échanges comme les quartiers par exemple;
♦ l’instauration de budgets “participatifs” alloués à des projets citoyens, en particulier à ceux des jeunes, ainsi que plus d’accessibilité au droit d’interpellation au Conseil communal.

 

Venons-en à votre question: comment m’impliquer dans la vie de la commune?

Il y a de nombreuses manières de s’impliquer. Les multiples associations de la commune vous tendent les bras (voir les brochures distribuées en toutes-boites). À vous de choisir celle qui vous convient le mieux. Après les élections, se mettront en place les différentes Commissions. Soyez attentifs et proposez votre candidature à celle où vous pourrez apporter un plus. Si une question vous tarabuste, informez-vous sur le droit d’interpellation au Conseil communal.

Si les gens ne participent pas à la vie publique, il y a d’autant plus de risques qu’ils ne se sentent pas concernés par les décisions, qu’ils n’exercent pas leur vigilance (si ce n’est parfois à mauvais escient, en privilégiant leur intérêt au détriment de l’intérêt collectif) et qu’ils ne voient pas les liens entre la manière dont la commune est gérée et leur propre vie quotidienne. Assister à un Conseil communal est déjà une bonne manière de s’impliquer car cela commence par une bonne information.

 

D’autres questions? Voir aussi ici…

N’hésitez pas à poster un commentaire ci-dessous. Votre avis nous intéresse…

Share This