Walhain – Candidate d’ouverture

J’ai toujours vécu à Walhain et j’ai fait partie des mouvements de jeunesse de Nil-Saint-Vincent. Travaillant du côté de Charleroi, j’apprécie encore davantage le cadre rural de notre commune. Revenir à Walhain après une journée de travail est un moment de véritable repos. J’ai envie d’y rester longtemps. J’aimerais trouver des solutions pour démocratiser les prix des logements à Walhain pour permettre aux jeunes de rester dans notre commune.

Ma priorité, c’est de valoriser les produits locaux et les circuits courts. Je suis convaincue que c’est l’avenir et je voudrais m’y investir à fond. Apicultrice depuis peu, je développe progressivement un rucher. Et pourquoi pas réfléchir à une camionnette qui passerait chez les producteurs locaux et qui s’arrêterait alors dans chaque village? Une sorte de petit marché local ambulant…

J’ai plein de projets en tête : réaliser des après-midis pédagogiques avec les enfants/adultes sur la vie des abeilles, avec visites de ruches – multiplier les hôtels à insectes – contribuer à la relance du plan Maya – sensibiliser la population à la propreté (cannettes le long des routes et des chemins) – transformer certains bacs à fleurs en bacs à condiments (persil, thym…) – revitaliser les fêtes foraines, comme celles qu’il y avait autrefois à Walhain – avoir dans chaque village un petit parc pour les enfants et les personnes âgées…

M’impliquer en politique, c’est pour moi l’opportunité d’apprendre comment fonctionne concrètement la vie politique. J’ai envie de faire bouger les choses, d’apporter ma contribution.

L’écologie au quotidien, ce n’est pas facile. J’avoue que le covoiturage et les transports en commun, c’est compliqué quand on travaille sur Charleroi… Mais je reconnais que comme étudiante, j’aurais aimé plus de transports en commun vers LLN et Gembloux.

Trois mots me caractérisent et signent mon engagement comme candidate d’ouverture sur la liste ECOLO. Entreprendre, parce que j’ai toujours vécu dans une famille d’indépendants et que je veux le devenir à plus ou moins long terme. Echanges entre familles, entre personnes pour partager les produits qu’on a parfois en surplus. Environnement, parce que c’est agréable de pouvoir se promener et habiter dans un beau cadre.

Share This