La présentation au Conseil communal du rapport 2017 sur la situation de la Commune est l’occasion de faire le point sur quelques caractéristiques de l’entité. Cette année, notre attention se focalise sur les liens entre croissance de la population et aménagement du territoire, avec ses effets collatéraux : accès au logement, services à la population, mobilité, environnement…

Une population en hausse mais de manière variable selon les lieux et les âges

La commune de Walhain a l’un des plus hauts taux de croissance des 27 communes du BW pour ces 10 dernières années (+ 14%). Au 31 décembre 2017, on dénombrait 7182 habitants. Et cela n’est pas près de s’arrêter vu la proximité de LLN et de BXL. Ce qui est frappant dans ces statistiques, c’est la croissance par village. C’est à Nil, l’entité la plus proche de LLN, que la croissance est la plus élevée, suivi par Walhain-St-Paul/Perbais (proche de la gare). Tourinnes a une croissance très modérée avec, au cours de ces 2 dernières années, une légère ‘croissance’ négative.

La tranche d’âge des 40–49 ans est la plus présente dans la commune. Viennent ensuite les 10-19 qui quittent rapidement la commune puisqu’on constate un creux important pour les 20-39. La troisième tranche d’âge la mieux représentée est celle des 50–59. Bref, majoritairement une population d’âge mûr, phénomène fort probablement lié à la problématique du logement (pas accessible pour les plus jeunes, trop éloigné des services pour les plus âgés)

L’aménagement du territoire, un enjeu majeur des années à venir

Ce taux de croissance important a des impacts sur le développement de la commune qui, de rurale qu’elle était il y a encore une vingtaine d’années, peut maintenant être qualifiée de commune semi-rurale. En témoigne l’évolution du nombre de dossiers de permis traités par le service Urbanisme. Certaines entités comme Nil ont encore un haut potentiel foncier. (Voir ici…  Zones jaunes à l’intérieur des zones en pointillés rouges.)

L’enjeu, c’est évidemment d’encadrer cette « urbanisation », de l’accompagner d’une nécessaire réflexion pour que Walhain demeure une commune accueillante, dans le respect de ses habitants actuels, le maintien d’un cadre de vie de qualité pour tous et le développement de relations conviviales. Un vrai défi…

Organiser le territoire nécessite de développer une vision à long terme. PPA (Plan Particulier d’Aménagement)  de Perbais, PPA de Nil en gestation, par exemple, sont des outils indispensables pour faire face à cette péri-urbanisation de BXL voire de LLN qui va s’intensifier dans les années à venir. Il conviendra de les finaliser en temps utile.

Pression immobilière, foncière et répercussions sur l’accès au logement

Lors de la présentation de ses vœux à la presse, la Régionale Ecolo du Brabant wallon affirme que l’urbanisation constitue LE dossier des années à venir en BW, avec toutes ses conséquences sur la vie quotidienne de ses habitants.

A Walhain, la répartition de la population par tranches d’âge montre qu’une politique d’accès au logement est nécessaire. Les efforts de ces dernières années sont importants, en particulier sous la houlette de Jean-Marie Gillet, échevin Ecolo du logement. Il faudra les intensifier, les diversifier avec les outils de demain comme des quartiers durables, de nouvelles formes de logement et l’aménagement des anciens logements. C’est une des manières de lutter contre cette pression immobilière. Il en est d’autres comme la création d’une Régie foncière propre à la commune ou le recours à la Régie foncière de la Province susceptibles d’acquérir des terrains pour favoriser l’accès à un logement de qualité aux personnes à revenus modérés. ECOLO prône également la création d’une Charte du développement territorial donnant un cadre urbanistique à la Province et aux communes,

Il faudra faire preuve d’imagination pour trouver des solutions concrètes,  innovantes et efficaces. Ce n’est pas gagné d’avance…

Des effets « collatéraux »

Ces évolutions nécessitent une adaptation des services offerts par la commune : accueil de la la petite enfance et de la jeunesse, enseignement, services aux personnes âgées et aux plus démunis,.. Mais aussi en matière de mobilité : routes sécurisées pour piétons et cyclistes, lignes de TEC améliorées et renforcées, espaces communs multipliés. Et en matière d’environnement : vigilance extrême aux incidences environnementales, au maintien de la biodiversité…

Tout est lié. On se rend compte que toucher à un maillon, c’est faire vibrer toute la chaine.

Penser globalement le problème et agir localement sur les différents éléments du système en ayant pour objectif de « permettre à tous de bénéficier d’un cadre de vie optimal et « apaisé ». C’est ce genre de planification/action qui a fait d’Ottignies-LLN la première ville de Wallonie pour la qualité du bien-être de ses habitants », affirment haut et fort les nouveaux responsables d’Ecolo Brabant wallon.

Ecolo Walhain fait sienne cette conclusion et est prêt à relever les défis qui se posent de manière spécifique à Walhain.

Share This