Ce jeudi 18 avril, nos autorités communales présentaient la dernière mouture du plan communal d’aménagement (PCA) de Perbais. L’architecte et urbaniste Joseph Polet a expliqué, photos et plans à l’appui, les options qui ont été retenues et qui seront prochainement soumises à enquête publique. Des échanges souvent constructifs, parfois animés, ont pu montrer combien l’inquiétude des Perbaisiens était grande vis-à-vis des changements qui s’annoncent.

Nos autorités ont rappelé que l’objectif du PCA était de permettre un développement à visage humain dans un cadre législatif prônant la densification dans les zones proches des gares. Le but est d’éviter un développement tel que celui qui nous est annoncé sur le site de la gare de Chastre. Malgré ce discours rassurant, il semble bien que de nombreuses craintes subsistent encore.

Une autre inquiétude qui s’est manifestée lors de cette rencontre citoyenne est celle de l’impact sur la mobilité de la densification des abords de la gare de Chastre. Malheureusement, n’étant pas reprise au PCA, cette problématique n’a pu être discutée. Ce qui a pu en frustrer certains. Elle est bien entendu envisagée dans d’autres cadres comme celui de la Commission locale du développement rurale (CLDR).

Un élément rassurant peut-être: le radar préventif a fait son apparition dans les rues de Perbais.

Share This