Faisant état des négociations post-électorales encore en cours dans le Brabant wallon, Sophie De Villers écrit dans La Libre de ce mardi 23 octobre à propos de Walhain:

« A Walhain, la situation est plus incertaine qu’à Chaumont Gistoux. Là aussi, Ecolo formait une majorité avec Walh1, un cartel unissant MR, PS et indépendants. Walh1 visait la majorité absolue, et l’a décrochée. De 43,1% en 2006, la liste est passée à 45,14%; elle décroche 9 sièges sur les 17 (+1). De son côté, les Verts grimpent aussi, de 17,3% à 20,07%. Ils obtiennent 3 sièges (+1). Ecolo, qui était emmené par l’échevin sortant Jean-Marie Gillet, estime faire partie des vainqueurs, et qu’il devrait en être:

C’est la majorité sortante dans son ensemble qui a été plébiscitée par la population, et reconnue. Sa composante Ecolo, aussi, encore davantage proportionnellement. Nous aimerions continuer à porter des projets, et ce serait dommage si nous ne pouvions pas le faire.” Ecolo est à présent dans l’expectative.

Du côté de Walh1, la porte n’est semble-t-il ni ouverte ni fermée à une arrivée d’Ecolo. Les discussions sont en cours tant avec l’éventuel partenaire, qu’au sein de la liste Walh1, qui comprend différentes sensibilités. Les candidats appartiennent à trois partis différents. “Je veux que tout le monde soit en phase. Et puis on n’est pas pressé”, justifie la bourgmestre Laurence Smets, peu loquace. Diverses réunions sont prévues cette semaine. »

arton380

Share This