Octobre 2012. Avec plus de 20% des suffrages, ECOLO Walhain sort la tête haute des élections et passe de 2 à 3 élus. Notre partenaire Wal1 obtient la majorité absolue, d’un siège, et peut gouverner seul. De notre côté, nous souhaitons consolider ce que nous avons mis en chantier sans devenir la 5ème roue de la charrette. Après tractations, nous montons de manière volontariste dans l’attelage, prêts à de nouveaux défis, persuadés que nous pouvons apporter un plus.

Nous sommes minoritaires dans la majorité, certes, mais forts d’une équipe soudée et d’un échevin présent sur tous les fronts, Jean-Marie Gillet, faut-il le citer ?. On peut l’affirmer aujourd’hui : pari tenu ! ECOLO a pérennisé les actions entamées et continue à marquer la vie communale. Jean-Marie joue pleinement et loyalement son rôle de co-équipier au sein du Collège. Il ne ménage pas sa peine pour concrétiser, en collaboration avec l’administration, les dossiers qui relèvent de ses compétences.

Pointons quelques belles réussites.

  • Logements publics : la réalisation, en synergie avec le CPAS, de plus de 50 logements publics en 6 ans : Trichon, Champ du Petit Pré, Perbais, Seuciau et centre de Walhain (le projet-phare de la mandature, avec 33 logements – notre photo). Cette dynamique a été initiée par Agnès Namurois au cours de la précédente mandature ;

  • Mobilité : la concrétisation du plan cyclable et de nombreux aménagements dans chaque village qui, objectivement, font baisser la vitesse ;

  • Énergie : la réduction des dépenses dans les bâtiments communaux et sur la voie publique grâce à des investissements économiseurs d’énergie en éclairage, chauffage et isolation ; la réalisation du parc éolien entre Walhain et Ernage dans les conditions exigées par la commune avec, notamment, 2 éoliennes citoyennes et un comité de suivi pour les riverains;

  • Participation : le remarquable travail de certaines commissions consultatives mais, reconnaissons-le, l’essoufflement d’autres en cours de mandature ;

  • Coopération avec le Sud : la poursuite du projet de coopération avec Madimba en RDC, sous la houlette d’Agnès Namurois, et l’accueil des réfugiés à Walhain, en collaboration avec le CPAS et grâce à une forte mobilisation de citoyennes et de citoyens bénévoles.

Un regret. N’ayant plus l’environnement dans notre escarcelle, nos objectifs en matière de biodiversité, de reboisement et de coulées de boue n’ont pas été rencontrés.

Durant ces 6 années, les membres du groupe ECOLO ont été très présents sur la scène politique locale, actifs dans les commissions, au Conseil du CPAS et à l’ALE, déposant des notes concrètes et constructives et n’hésitant pas à s’investir pour faire bouger les lignes.

C’est clair, sans ECOLO Walhain, ça n’aurait pas été pareil…

Nous pensons avoir fait du bon boulot, au service de toutes et de tous,
avec la volonté de contribuer à faire de Walhain une commune où il fait bon vivre,
en préservant l’héritage des générations futures.

Share This