A peine le permis pour les éoliennes entre Libersart et Corroy est-il refusé que voilà les Walhinois confrontés à un autre projet : 7 nouvelles éoliennes entre Walhain et Ernage, qui s’ajoutent aux 6 précédentes.

 

Le projet d’extension d’Alternative Green

Où seront implantées ces nouvelles éoliennes? Dans la carte ci-dessus, en bleu les éoliennes déjà construites, en rouge les 7 éoliennes projetées. Le promoteur affirme que ce n’est qu’un projet, qu’il n’impose rien, qu’il propose seulement et que tout cela pourrait être modifié.

Nous avons été alertés par certains Walhinois : une deuxième extension de 12MW, mentionnée sur le site internet d’Alternative Green, serait également prévue. Renseignements pris auprès du promoteur, il n’en est rien. Le site n’est pas à jour. Il n’y a pas et il n’y aura pas d’autre extension, affirme-t-il. Autant savoir…

Plus d’infos à propos de ce premier et seul projet d’extension donc sur le site de la commune. Vous y trouverez aussi prochainement les comptes rendus des réunions d’information de Walhain et d’Ernage.

Les réactions des riverains

Deux réunions d’information ont eu lieu, l’une officielle à Ernage le 31 mai et l’autre à Walhain le 1er juin.

A Ernage, une septantaine de personnes sont présentes et, pour la plupart, elles ne sont pas contentes du tout!  Vent de contestation contre sept éoliennes, titre la DH du 2 juin. « Un projet assez mal accueilli » , analyse la journaliste de Canal Zoom  dans un reportage à voir. Et c’est le moins qu’on puisse en dire. A Walhain, c’est devant une cinquantaine de personnes et une salle plus calme que le promoteur tente de défendre son projet. Là, les réactions sont également négatives en grande majorité.

Les riverains de Sart-lez-Walhain et de Baudecet, les plus proches des éoliennes, mettent en évidence l’impact visuel de cette extension et l’effet d’encerclement, compte tenu de ce parc mais aussi de celui de Perwez tout proche et d’autres projets en gestation. Leur qualité de vie leur semble gravement compromise par ce projet.  A Walhain, il est aussi question de la saga précédente et des différends qui ont opposé le Collège communal au promoteur du parc.

Bien d’autres questions sont évoquées. Les réponses restent peu précises. Exemples:
– La participation citoyenne? Oui, mais c’est trop tôt.
– Le bénéfice d’Alternative Green par mât? Le promoteur dit ne pas pouvoir le déterminer.
– Les Walhinois pourraient-ils payer moins cher leur électricité ? C’est une question à laquelle il ne peut pas répondre car cela ne dépend pas de lui.
– L’impact sur l’immobilier? A relativiser selon le promoteur qui fait appel à une étude notariale, elle-même contestée par un notaire présent dans la salle.
– Les effets stroboscopiques actuels (ombres des pales) ? Le promoteur n’est pas au courant mais va y remédier.

L’inquiétude et la colère sont là, palpables, dans des salles électrisées… sans mauvais jeu de mots! Le mécontentement est grand.

Les coopératives citoyennes et les partisans de l’éolien ont bien du mal à faire entendre leur voix dans ce concert de réactions négatives. Nosse Moulin pose ses conditions pour une éventuelle contribution à cette extension, notamment des parts citoyenne et communale significatives et un respect du cadre de vie des habitants.

Et la suite?

Il s’agit ici d’une toute première étape. Vous pouvez faire parvenir vos remarques et commentaires jusqu’au 15 juin 2017 par courrier postal :

  • à l’administration communale de Walhain – 1, Place communale – 1457 Walhain ou à l’administration communale d’Ernage – Parc d’Epinal – 5030 Gembloux
  • avec copie au demandeur: Alternative Green SA, Luc Van Marcke – Rue des Cooses,  – 6860 Léglise

Cette étape sera suivie d’une Etude d’incidences sur l’environnement (EIE) au terme de laquelle les populations de Walhain et d’Ernage seront consultées. Vous aurez donc encore l’occasion de faire valoir votre point de vue.

Petite précision utile. En finale, ce n’est pas la commune qui délivre le permis mais la Région wallonne. C’est important de le savoir.

La position d’ECOLO Walhain

ECOLO promeut l’éolien, certes, mais pas à n’importe quel prix. Ecolo Walhain n’est pas favorable à cette extension pour plusieurs raisons.

Ce projet, on l’a bien compris, est conçu sans contribution, ni concertation, ni participations citoyenne et communale. Cette présence d’éoliennes citoyennes, dès l’amorce du projet, est essentielle pour ECOLO.  Notre exigence est une participation de 25% citoyenne et de 25% publique.

L’effet d’encerclement pour Sart et Baudecet présente un impact indéniable et important sur le cadre de vie des riverains. On peut certes le mettre en balance avec les bienfaits des énergies renouvelables sur l’environnement mais, on le voit, les riverains ne perçoivent aucun bénéfice palpable et direct d’un tel projet, ce qui le rend d’autant plus inacceptable.

D’autres éléments négatifs sont à souligner comme, par exemple, le manque de clarté sur l’impact foncier de l’extension du parc et sur l’étude notariale mentionnée par le promoteur.

Enfin, ECOLO rappelle être en attente d‘un plan éolien (voir notre précédent article). Nous avons besoin d’une vision d’ensemble sur la commune. Un tel plan devrait permettre de gérer au mieux l’attribution du territoire aux différents projets qui ne manquent pas sur Walhain. Que fait la Région wallonne et le ministre en charge? Apparemment, rien. Et cela ne facilite pas le travail des communes…

Share This