Nous avons appris que le Gouvernement wallon avait signé le 12 octobre 2016 un arrêté permettant l’extension des « sablières Hoslet ». Il semble que ceci ait été fait sans une ultime concertation avec la Commune, ce qui est regrettable. On doit toutefois à la vérité de dire que la concertation avec la Commune a souvent été poussée le plus loin possible par les ministres successivement en charge, Philippe Henry et Carlo di Antonio.

Conséquences de cet arrêté : Hoslet et consors pourront déposer une demande de permis en vue de l’extension de la sablière attendue depuis… 20 ans. La zone agricole en question devient donc une zone d’extraction. Ce préalable était obligatoire pour que le carrier puisse introduire une demande de permis.

Cet arrêté du gouvernement wallon répond très majoritairement aux attentes maintes fois exprimées :

  • la construction d’un mur anti-bruit à hauteur de Libersart;
  • un itinéraire camions encaissé pour les camions, sans intersection avec des voiries communales permettant de limiter strictement les nuisances et éviter les problèmes de sécurité;
  • l’établissement d’un véritable plan de gestion pour le réaménagement des lieux après exploitation avec la mise sur pied d’un comité de suivi.

ECOLO considère -sauf retournement de situation au moment de la demande de permis- que les avancées obtenues sont importantes et pourront profiter aux habitants de Libersart tout en les protégeant des nuisances. ECOLO restera néanmoins vigilant jusqu’au bout…

Les personnes intéressées peuvent prendre connaissance du Décret ici…

 

 

 

Share This