« Construire Walhain pas pour demain mais pour après-demain » affirme Jean-Marie Gillet


Canal Zoom diffuse pour le moment une série de débats concernant le bilan à mi-mandature dans différentes communes du BW. Walhain était sur la sellette la semaine dernière.

Autour de la table, Laurence Smets (Wal 1) et Jean-Marie Gillet (ECOLO) pour la majorité, Xavier Dubois (Avenir Communal) pour l’opposition. Au menu, 4 grands thèmes: gestion communale et finances, ruralité et développement, aménagement du territoire, mobilité et sécurité.

Commençons par la fin
Au terme du débat, un mot de conclusion est demandé à chaque participant.
– Xavier Dubois souhaite que la fin de la législature serve à remettre en question de la gestion budgétaire et financière de la commune via la réalisation d’un réel audit et le renforcement des synergies avec le CPAS.
– Jean-Marie Gillet dit son intérêt pour l’aménagement du territoire, sa passion pour ce métier et sa volonté de contribuer à « construire Walhain pas pour demain mais pour après-demain ».
– Quant à Laurence Smets, son enthousiasme est intact: « Notre engagement par rapport aux citoyens, il est tenu et, croyez-moi bien, on va continuer dans cette direction. »

Un débat plutôt « convenu » et peu incisif

Pas de surprise au cours de cette confrontation majorité-opposition. En voici quelques éléments.
Gestion communale et finances. Le constat est partagé, les finances communales sont en délicatesse. La bourgmestre explique ces difficultés par le niveau élevé de la dette et les dépenses incompressibles. Pour contrer cela, la majorité travaille sur la réduction de cette dette, le recours aux subsides et une augmentation des recettes via l’impôt. L’opposition estime qu’il faudrait faire davantage encore pour diminuer le poids de la dette ainsi que les frais de fonctionnement.
Ruralité et développement. Maintenir le caractère rural de la commune, telle est la préoccupation de tous. L’opposition estime que le développement économique de la commune n’est pas assez pris en considération et propose un guichet pour les indépendants. La majorité met en évidence tous les projets qui ont trait à l’économie, la mobilité et le cadre de vie: valorisation des produits du terroir, accompagnement des indépendants, circuits courts mais aussi aménagements d’espaces de vie, création de places d’accueil pour la petite enfance…. « La convivialité est au cœur de notre démarche », souligne la bourgmestre.
Aménagement du territoire. La majorité souligne les avancées majeures en matière de politique du logement (création de logements publics, projets intergénérationnels, nouveau quartier de référence) et sa volonté de maintenir les aînés dans la commune. Xavier Dubois, pour l’opposition, insiste sur la révision des densités figurant dans le Schéma de structure. Cette révision devrait permettre, selon lui, de construire des logements plus petits, accessibles notamment aux plus jeunes, ce qui constitue un réel problème dans notre commune.
Mobilité et sécurité. Zones 30, travaux de sécurisation pour les usagers « faibles », réfection des voiries… la majorité ne chôme pas. « Nous voulons que les cœurs de village soient des lieux de vie » affirme Jean-Marie Gillet. Mais aussi interventions auprès des TEC pour un arrêt du Rapido bus à la sortie 10 à Tourinnes et une navette de bus sur la N4. L’opposition reconnait les avancées tout en disant que certains investissements n’étaient pas nécessaires (les effets de porte) ou sont mal pensés (les zones 30).

Et l’environnement dans tout cela?

On peut regretter que le débat mené par Canal Zoom n’ait pas abordé certains thèmes. L’environnement en est le grand absent. Il faut reconnaitre que cette question a été fort timidement traitée en cette première partie de législature, au grand regret d’ECOLO.

On peut aussi s’étonner que des problématiques telles que l’enseignement, la jeunesse, le sport mais aussi l’énergie n’aient pas été mises en débat. Ce sont là des dimensions importantes de la dynamique de la commune.

Le verre largement à moitié plein…

A l’écoute de cette heure de débat, force est de constater que la majorité est sur le pont et que son bilan est impressionnant. Il y a encore des choses à faire, certes, mais on est à mi-mandat et le verre est largement à moitié plein. L’opposition reconnait les avancées mais se focalise sur l’autre moitié du verre et pointe les « manquements ». C’est son job. Mais ne nous trompons pas d’histoire et saluons les avancées majeures de cette majorité.

ECOLO est fier de contribuer à faire de la commune de Walhain un lieu dynamique, de convivialité, un lieu où chacun se plait à vivre.

Si vous voulez vous faire votre propre opinion, découvrez vous-même ce débat sur Canal Zoom…

Share This