CETA et TTIP, à prendre ou à rejeter?


Fin avril 2015, nous avions posté sur ce site un article intitulé « Walhain demande la suspension des négociations du TTIP ».

Le débat est loin d’être clos. En effet, avant la mi-mai, la Commissaire européenne, Mme Malmström, va tenter de faire approuver le traité CETA* par le conseil européen. Et le CETA, c’est la porte d’entrée par laquelle les tribunaux d’arbitrage privés vont s’engouffrer, permettant aux multinationales de s’attaquer aux états, régions et communes qui adopteraient des mesures mettant en péril leurs bénéfices escomptés.

Les traités CETA et TTIP* représentent la plus grande menace pour notre démocratie. S’ils sont adoptés, le rôle de nos parlements sera réduit à sa plus simple expression. Les multinationales dicteront l’agenda sur des pans entiers de notre vie : agriculture, santé, droit du travail, environnement, énergie, fiscalité, etc.

Ce jeudi 25 février à LLN, un débat qui promet d’être passionnant pose la question: Les traités CETA et TTIP sont-ils à prendre ou à rejeter?

Pour y répondre, un beau panel. Jugez-en par l’affiche. On y trouvera des membres de différents partis et, pour ECOLO, Philippe Lamberts, député européen qui ne cesse de dénoncer les abus des multinationales. Son dernier combat contre IKEA, le champion du kit fiscal, est emblématique.

Ce débat va sans doute attirer la foule, vu notamment la composition du panel. Les organisateurs suggérent à tous ceux qui ont l’intention d’y participer, de le signaler en cliquant sur Going sur le site
https://www.facebook.com/events/1235626313131805/

Et si vous souhaitez vous engager davantage, vous pouvez signer la pétition en ligne…

* CETA, en français: Accord économique et commercial global

TTIP: Traité transatlantique de commerce et d’investissement

Aff-TTIP-SETA-LLN2-2.jpg

Share This