Des réunions d’information intéressantes, des interpellations pertinentes.


Nous avons souvent relayé ici même la saga des éoliennes autour et alentour de Walhain. C’est que le vent souffle fort sur notre plateau et est favorable à de telles implantations. (Voir tous nos articles dans la rubrique Energie.)

Récemment, deux réunions d’information ont eu lieu, l’une à Tourinnes le 9 décembre et l’autre à Corroy-le-Grand le 10 décembre. L’auteur de projet, Electrabel, est venu présenter un projet d’implantation de 13 éoliennes le long de la E411, à cheval sur Libersart (6) et Corroy-le-Grand (7), à hauteur de l’aire de Nil-Saint-Martin. Il s’agit de l’actualisation d’un projet datant de 2011.

Pourquoi à cet endroit ? Techniquement, ce lieu présente de nombreux avantages, explique l’opérateur : potentiel venteux important, éloignement suffisant des habitations, bonne accessibilité pour les travaux et l’entretien, facilité du raccordement au réseau de distribution, pas de problème de co-visibilité et éloignement d’une zone Natura 2000.

 

De quoi s’agit-il concrètement ?

Implantation_eoliennes_Electrabel_001-650.jpg

On le voit sur cette carte, le projet comporte 2 lignes de 5 éoliennes en avant et 3 éoliennes au fond de la zone. La distance des habitations varie de 460 à 760 m. Le représentant d’Electrabel précise que les accès pendant les travaux se feront au départ de l’aire de Nil-Saint-Martin sur la E411 et des chemins de remembrement qui seront remis en état après implantation. Les éoliennes auront une hauteur maximale de 130m, pales comprises, et seront chacune d’une puissance de 2,5 à 3,5 MW. Au total, de quoi alimenter 15 400 ménages par an.

En 2011, la Défense Nationale s’était opposée au projet en raison de sa proximité avec la base aérienne de Beauvechain. Depuis, une solution technique est à l’étude et attend la validation de la Défense. Electrabel ne déposera pas de demande de permis sans cette validation.

13 éoliennes, c’est un projet maximaliste précise encore l’opérateur. Parmi celles-ci, 2 éoliennes citoyennes achetées par HesbEnergie.

HesbEnergie est une coopérative citoyenne également active dans d’autres domaines de l’énergie renouvelable.

Dans ce projet-ci, un accord de co-développement unit Electrabel et HesbEnergie pour l’implantation de 2 éoliennes citoyennes.
HesbEnergie représentera les citoyens tout au long du processus. Les coopérateurs bénéficieront d’un dividende de maximum 6% à partir de la 3ème année de production, d’une exonération fiscale, d’une réduction d’impôts et de prix réduits de l’électricité ainsi que des autres avantages liés à la coopérative. Une part de coopérateur coûte 125€. Pour soi, pour ses enfants ou petits-enfants…

Enfin, CSD Ingénieurs est le Bureau d’études indépendant mandaté par Electrabel et agréé par la RW pour réaliser l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE). Il identifiera les effets sur l’environnement et proposera si nécessaire des mesures et recommandations pour compenser certains effets potentiellement négatifs. Le contenu de l’EIE est dicté par le Code de l’environnement de la Région wallonne et envisage différents aspects : milieu physique (sol, sous-sol), biologique (flore, faune), humain (paysage, patrimoine, bruit, ombrage) et infrastructures pendant le chantier.

Les présentations de ces 3 acteurs du dossier sont consultables sur le site de la commune de Walhain.

 

Les réactions dans le public présent?

Quelque 70 personnes étaient présentes à Walhain où la séance s’est déroulée de manière relativement sereine. A Corroy-le-Grand, ce sont 150 personnes qui s’étaient déplacées et ont interpellé l’auteur de projet dans une ambiance assez tendue, les riverains les plus proches craignant pour leur qualité de vie.

Les autorités communales des 2 communes ont précisé d’emblée qu’elles ne s’étaient pas prononcées sur ce projet et que ces réunions à caractère légal n’en étaient pas le lieu.

Les préoccupations des habitants sont similaires de part et d’autre, quoique plus appuyées du côté de Corroy : l’intérêt financier pour les citoyens et le retour parfois jugé faible pour la commune ; les impacts liés au bruit qui s’ajouterait à celui de la E411 ; l’impact paysager de jour et visuel la nuit ; la proximité des habitations, entre autres pour un agriculteur de Corroy dont la ferme se situe à 460m d’une éolienne ; la proposition faite d’enlever certaines éoliennes ; la présence d’un autre projet de 7 éoliennes de l’autre côté de la E411 ; les éventuels dégâts à l’environnement et la trop grande proximité du site Natura 2000 ; les accès au site au départ de la E411 et la crainte de voir cet accès devenir définitif.

L’auteur de projet a tenté de rassurer les habitants. Par exemple, en précisant que l’accès en provenance de la E411 sera provisoire, que cela était notifié clairement dans le projet et que les chemins utilisés seraient remis en état ; que la situation de l’agriculteur concerné à Corroy serait examinée de manière spécifique; que l’EIE devra tenir compte de la présence potentielle d’un autre projet. Pour lui, la meilleure garantie est précisément cette Etude d’incidences réalisée par un bureau indépendant mais aussi les avis d’autres instances (communes, CCATM, instances régionales) et la présence d’HesbEnergie.

 

Quid de la suite ?

Ces séances d’information constituent le démarrage de la procédure. Les interpellations en séance ont été enregistrées. Toutefois, d’autres remarques et suggestions peuvent encore être envoyées. Soyez donc attentifs ! Vous avez jusqu’au 28 décembre pour envoyer vos remarques et avis ! (Voir encart ci-dessous.)

Viendra ensuite l’Etude d’incidences qui sera communiquée aux différents collèges communaux et consultable dans les communes. Puis, ce sera l’enquête publique et la demande de permis.

 

Qu’en pense Ecolo Walhain?

Nous sommes favorables aux énergies renouvelables, on le sait, et nous considérons que l’éolien est une énergie renouvelable intéressante dans le « mix » énergétique pour les toutes prochaines décennies.
Un parc éolien doit répondre à différents critères environnementaux et participatif pour assurer des retombées positives tant pour le citoyen que pour la commune qui les représente. En ce sens, la prise de participation citoyenne au travers d’HesbEnergie dans ce projet est intéressante.

Toutefois, ceci ne nous empêchera pas de formuler nos remarques et suggestions sur l’ensemble du projet d’Electrabel qui n’est pas à prendre ou à laisser. Nous sommes et serons donc très attentifs aux inquiétudes et remarques de la population qui devront trouver des réponses pertinentes et des adaptations du projet, si nécessaire.

|


Soyez attentifs

Au stade actuel de la procédure, vous vous avez jusqu’au 28 décembre pour envoyer vos remarques et avis !
– Toute remarque ou suggestion doit être envoyée au Collège des Bourgmestre et Echevins de Chaumont-Gistoux – Administration communale de Chaumont-Gistoux, rue Colleau, 2 – 1325 Chaumont-Gistoux.
– Une copie doit être envoyée à l’auteur de projet: Electrabel – RES Belgium – Geoffroy Delvaulx – Boulevard Simon Bolivar, 34 – 1000 Bruxelles.
– Il est souhaitable qu’une copie soit également envoyée au Collège des Bourgmestre et Echevins de Walhain – Place communale, 1 – 1457 Walhain

Ne pas oublier de mentionner vos nom et adresse.|

Share This