Souvenez-vous, en mars 2015, le Conseil communal votait la mise à sens unique temporaire d’une partie la Rue Margot à Nil-Saint-Vincent, ceci afin d’éviter le trafic de fuite dont la rue est victime depuis de longues années. La mesure avait été testée entre avril et juin. Elle avait provoqué des courriers de certains riverains qui y étaient défavorables et elle avait dès lors été suspendue par le même Conseil communal en juillet.

Depuis, des concertations et une rencontre villageoise ont été organisées avec les riverains et il est apparu qu’il y avait davantage d’avis favorables (11) à cette mise partielle à sens unique que contre (2) et que les 2 avis défavorables ne tenaient plus la route, si on peut dire. Depuis aussi, la police de la zone ainsi que l’inspection du transport de la Région wallonne se sont prononcées en faveur du maintien de la mesure.

La question est donc revenue sur le tapis au Conseil communal de ce 26 octobre, avec une proposition de la majorité de maintenir la mesure de sens unique sur une partie de la rue Margot.

Lors de la discussion, l’opposition a fait valoir que, pour elle, l’évaluation manquait d’objectivité car elle avait été réalisée par les riverains et qu’on manquait de données chiffrées.

Jean-Marie Gillet, échevin Ecolo en charge de la mobilité, a précisé que les chiffres étaient éloquents et qu’une nette réduction du trafic avait été constatée durant la période de test. Dans le cadre de la hiérarchisation des voiries, a-t-il ajouté, la rue Margot n’est pas destinée à recevoir un tel flux de voitures et il faut donc agir.

La bourgmestre a conclu en redisant qu’il fallait mettre un terme à ce trafic de fuite, que les impacts négatifs de la mesure pour certains riverains avaient été écartés et qu’enfin, il appartenait bien aux riverains, les premiers concernés, de se prononcer sur leur cadre de vie.

Résultat du débat: la mise partielle à sens unique de la Rue Margot a été acquise majorité contre opposition. Partielle car cela concerne le tronçon depuis la rue Hautbiermont jusqu’au croisement avec le chemin du Tiège. La mesure prendra cours début 2016 en même temps que l’instauration d’une zone 30 demandée par les riverains sur l’ensemble de la rue.

La réflexion est maintenant terminée pour la Rue Margot, a précisé la bourgmestre. Mais elle se poursuivra sur d’autres tronçons qui connaissent le même problème dans la commune.

arton725

Au cours de ce Conseil communal du 26 octobre, il fut aussi question de l’implémentation des zones 30 sur toute la commune. Ecolo Walhain a toujours plaidé pour une mobilité respectueuse de tous les usagers. Notre groupe local se réjouit donc qu’avec ces mesures relatives aux zones 30 et à la Rue Margot, couplées aux autres mesures déjà prises dans le cadre du Plan Wallonie cyclable, nous nous dirigeons, lentement mais sûrement, vers une modification en profondeur de la mobilité à Walhain.

Share This