Le plan provincial cyclable va-t-il mettre le grand braquet? On peut l’espérer en lisant L’Avenir ce 14 mars. Le député provincial en charge de la mobilité promet 5 nouvelles pistes cyclables dans les 2 ans mais aussi une identification des points nœuds pour mailler le Brabant wallon d’itinéraires sécurisés. Il s’agit, selon ses termes, de « développer un réseau qui serve au quotidien, pas seulement au niveau du loisir et du tourisme ».

Philippe Degand du Gracq (cycliste quotidien, précisément!) s’en réjouit: « Si les automobilistes s’habituent à la présence de cyclistes, ils adaptent leur comportement. L’idée essentielle, c’est la bonne intégration des cyclistes dans la circulation, la bonne cohabitation entre les différents usagers: automobilistes, cyclistes, piétons… »

La dernière piste aménagée en BW est celle qui relie Corbais au rond-point N4/N25. Pas la meilleure, explique Ph. Degand, car elle n’est pas séparée de la N4, mais un compromis réaliste entre cyclistes et responsables politiques. Espérons que les prochaines pistes seront mieux sécurisées…

« Pus il y aura de cyclistes, plus ils seront en sécurité », clame Philippe Degand. Alors, vite, tous en selle. Chaque cycliste qu’on remet en selle c’est un automobiliste en moins sur la route, fait aussi remarquer le député provincial…

Inauguration_piste_N4.jpg

Image empruntée à L’Avenir du 14 mars 2015

Un prix à qui reconnaît la tête du groupe de cyclistes…

Le prix vient d’être attribué (15 mars). Bravo à l’heureuse gagnante!

Share This