Ambiance, ambiance… et positions étonnantes de l’opposition.


Ce lundi 26 janvier, deux débats ont animé (agité même) le Conseil communal.

Le PCA (Plan communal d’aménagement) de Nil. Ce plan, appelé autrefois PPA Jadinon du nom de son auteur, date de 1961 et est devenu obsolète, dépassé par l’évolution de l’urbanisme. Il entraîne des contradictions avec le plan de secteur qui lui est postérieur et aboutit à de nombreuses demandes de dérogations. Une partie en a déjà été abrogée (Nil-Pierreux et Nil-Abbesse). Reste le PPA dit « Les deux églises » qui doit être remplacé par un PCA à la demande de la Région wallonne. C’est celui-ci qui a fait l’objet du débat.

Il existe encore de grandes surfaces non urbanisées dans cette zone. Le Collège a donc proposé un périmètre de révision qui va de la rue Warichet à la rue de Spèche et concerne au total quelque 64 hectares. Il englobe au nord, 12 ha de terrains restant à construire du côté de Nil-Saint-Martin et, au sud, une large zone à urbaniser de 52 ha entre les rues du Trichon, Saint-Vincent et Warichet. Ce périmètre de révision a été validé par la CCATM mais il pourrait évoluer en fonction des propositions de l’auteur de projet engagé pour la conception de ce PCA.

Jean-Marie Gillet, échevin (Ecolo), a souligné l’urgence de prendre position sur l’ensemble de cette zone de 64 ha étant donné que des espaces complets pourraient être attaqués par des promoteurs en quelques mois. Des projets existent déjà à l’heure actuelle. Laurence Smets, bourgmestre (Wal1) a précisé que l’élaboration d’un PCA (qui peut durer trois ans) est susceptible de bloquer un dossier.

L’opposition s’est abstenue lors du vote, estimant ce périmètre soit trop grand soit trop petit et non ciblé sur les zones les plus nécessaires selon elle. La bourgmestre a reprécisé que ce périmètre serait revu par l’auteur de projet si cela s’avérait utile.

Les zones 30. Il s’agit de plusieurs zones 30 à répartir sur l’ensemble du territoire de la commune pour modérer la circulation dans les endroits les plus problématiques. Le premier village à être servi sera Perbais suivi par Walhain. On évaluera avant de poursuivre vers les autres entités. Des aménagements durables sont prévus. Le tout est financé à 100% par le Plan cyclable et ne sera donc pas à charge de la commune. Ce point, débattu dans de nombreuses commissions et lors d’une réunion avec les agriculteurs, a été mis à l’ordre du jour du Conseil communal par le Collège pour information.

S’en est suivi un débat relativement musclé entre opposition et majorité dont on vous épargne les détails. Sur la forme, l’opposition estime que ce point méritait débat et passage au vote par le CC et non simple information. Sur le fond, elle critique ces zones 30 qui poseront problème, estime que plusieurs d’entre elles ne sont pas pertinentes, s’inquiète de l’absence de données budgétaires et du manque de perspective. Plusieurs membres de la majorité sont intervenus alors pour dire que cette question avait été débattue dans de nombreuses commissions, que les conseillers communaux présents n’avaient jamais marqué leur opposition, que les données budgétaires étaient accessibles à tout qui le demandait avec tous les détails utiles. La bourgmestre a précisé qu’elle voyait 2 éléments intéressants à ce plan cyclable: la hiérarchisation des voiries et la sécurisation outre le fait que cela ne coûtait rien à la commune.

L’opposition a persévéré et a alors transmis une note de minorité à annexer au PV de la réunion du Conseil communal dans laquelle elle fait valoir son point de vue. En réponse, la majorité, après suspension de séance, a fait ajouter également une note au PV. Ambiance ce soir-là dans la salle du Conseil…

Ecolo Walhain s’étonne, c’est le moins qu’on puisse en dire, que des acteurs politiques s’opposent ainsi à une mesure qui s’implante partout pour modérer les vitesses et sécuriser tous les usagers de la route, mesure qui ne coûte rien à la commune et qui est souhaitée par les habitants. Voir par exemple les habitants de Perbais qui ont demandé, dans le cadre de la Commission Perbais, une extension de la zone 30 initialement prévue dans le Plan cyclable… Méconnaissance du dossier ou opposition gratuite?

Lire l’article de L’avenir: « Des zones 30 élargies »…

Share This