Une vraie contribution à un changement de mobilité.


Dans sa Newsletter du 31 octobre, le GRACQ (Cyclistes quotidiens) nous fait part d’une récente étude suisse sur la diffusion des vélos à assistance électriques (VAE). Elle entraine un réel changement de comportement dans les transports quotidiens de leurs propriétaires : moins de déplacements à l’aide d’un vélo classique ou à pied, moindre utilisation des transports publics mais surtout, le plus important, une diminution marquée de l’utilisation de la voiture.

S‘il se vendait 10.000 VAE au cours de l’année 2007 en Suisse, il s’en est vendu 50.000 en 2013 ! Le parc de VAE s’élève alors à 233.000 unités. L’étude a cherché aussi à établir qui sont les utilisateurs, à connaître leur comportement et à en mesurer les impacts globaux.

Si un quart des utilisateurs sont des retraités, les trois quarts sont actifs et utilisent largement leur VAE pour se rendre au travail : effort moindre, confort, déplacement plus rapide et capacité de couvrir une plus longue distance. Ces propriétaires déclarent rouler en moyenne 2.600 km par année.

Près de 40% des km roulés ont remplacé des déplacements en voiture, 15% de ces km constituent de nouveaux déplacements, le reste a remplacé transports publics, vélo classique, marche. Ce rapport évalue la diminution des gaz à effet de serre à 42.000 tonnes d’équivalent CO2.

Les propriétaires de VAE en sont les premiers promoteurs : 93% d’entre eux ont déjà recommandé à autrui d’acquérir un VAE ! Autre bonus : les propriétaires de VAE se déplacent plus qu’avant leur acquisition, à vélo, évidemment.

– On ne peut donc que vous recommander de passer à l’acte. N’oubliez pas que Walhain, commune pilote cyclable, et la Province du Brabant wallon offrent des primes à l’achat d’un VAE qui, cumulées, peuvent atteindre 450€.  A réfléchir sérieusement pour une bonne décision avant le printemps?

Share This