Carte blanche de Marcel Cheron dans L’Avenir.


« En Brabant wallon comme ailleurs en Belgique, le combat d’Écolo est celui de la protection de la planète et de ses habitants, menacés par la crise économique, sociale et climatique.

Écolo propose des solutions radicalement différentes des partis traditionnels. SANS Écolo, c’est le cumul des mandats politiques et des rémunérations. C’est l’absence de consultation des citoyens et de prise en compte des générations futures. AVEC Écolo, c’est déjà un cadre de vie protégé, un nouvel élan économique de la Wallonie, des emplois durables dans les filières vertes et le renouvelable et de nouvelles places dans les écoles et les crèches.

Avec votre vote, nous pouvons aller plus loin, plus vite, plus fort. Nous voulons : un enseignement efficace et motivant pour les élèves et les enseignants ; aider les ménages à réduire leur facture notamment en isolant tous les logements en 10 ans ; soutenir les PME, les indépendants et le non marchand en leur simplifiant la vie ; diminuer la fiscalité sur le travail ; doper les transports publics : plus de trains et de bus, et à l’heure ; développer les liens directs entre producteurs et consommateurs pour assurer la qualité dans notre assiette tout en arrêtant les pesticides d’ici 2025 ; une sécurité sociale et des pensions renforcées.

L’année passée, j’ai représenté Écolo dans les négociations institutionnelles qui ont débloqué la crise politique belge et réformé le pays. Demain, si je suis élu, je poursuivrai le combat avec passion car je suis convaincu qu’Écolo et Groen portent les solutions qui peuvent assurer le bien-être de tous en Belgique et sur la planète. »

L’Avenir – 21 mai 2014

Share This