La province du BW se mobilise. Et le plan « Wallonie cyclable » sort conforté d’une étude récente.


– La province du Brabant wallon a décidé de se mobiliser pour créer des connexions entre les réseaux cyclables de communes. L’objectif: joindre Tubize à Hélécine par des cheminements cyclables. Plusieurs itinéraires seraient aménagés. Il s’agit donc de créer un grand réseau cyclable à l’échelle de la province. La Maison des Cyclistes d’Ottignies constitue un maillon important pour développer cette politique avec la contribution de Pro Vélo.

Les cyclistes quotidiens s’en réjouissent tout en soulignant qu’il est sans doute important de créer des cheminements spécifiques mais qu’il est tout aussi important de sécuriser les axes actuels le long desquels les cyclistes circulent.

– Hasard des calendriers, au moment où nous apprenons cette mobilisation au niveau du Béwé, sort une étude commanditée par la RW qui analyse les effets d’une augmentation de la part du vélo. Résultat: avec 10% de déplacements à vélo (on en est à 1,5), la Wallonie gagnerait plus d’un milliard. L’étude met l’accent entre autres sur les retombées économiques en terme d’emplois créés, de décongestion du trafic, d’environnement et de santé. Voir document ci-dessous…

– Et pour faire le lien entre les deux bonnes nouvelles, laissons la parole à Bruno Van Zeebroeck, auteur de l’étude pour le bureau TML: « …on peut encourager la pratique du vélo en réduisant la vitesse dans les centres-villes. Pas besoin de pistes cyclables pour cela ».

Réflexion bonne à prendre au moment où, à Walhain, on se penche sur la création de zones 30…

Voilà donc de bonnes nouvelles qui renforcent, si besoin en était, la légitimité du plan cyclable de Walhain.
—-

Share This