Dans la dernière Newsletter d’Inter-Environnement Wallonie, on peut lire ce morceau de bravoure contre la pétition « Non à la taxe kilométrique ». Ouf! Quelqu’un qui dit publiquement ce que d’aucuns pensent et disent sans avoir pu bénéficier de la publicité médiatique dont a profité cette pétition. La parole leur revient aussi…

L’auteur dénonce la violence des commentaires qui accompagnent les signatures au bas de la pétition, le poujadisme de certains propos, la liberté débridée qui fait fi de ce qui fonde la vie en société. Il met en évidence les bonnes raisons de placer la liberté de l’automobiliste sous conditions et remet à sa juste place ce qui, tout compte fait, n’était qu’un test auprès de 1200 personnes.

« Que bruit et de fureur pour… rien. Enfin, pas tout à fait : cette poussée de fièvre met en lumière l’état peu reluisant de notre vivre et fonctionner ensemble. »

Vous voulez en savoir plus?

Share This