Vous l’aurez sans doute déjà vu parcourir votre rue, déployant ses grosses brosses tournantes à gauche et à droite. Sur ses côtés, le message « Walhain, commune propre ». Une machine hyper-performante comme on n’en voit pas beaucoup. Jugez-en.

Le camion est équipé d’une brosse de désherbage qui se déplie jusqu’à 1.80 mètre, ce qui évite de devoir monter sur les trottoirs et donc de les endommager.

Une buse, à l’arrière, permet de ramasser les feuilles mortes, une autre permet de curer les avaloirs, un «rat» permet de déboucher les égouts et une rampe haute pression permet de nettoyer les voiries en cas d’inondations et/ou de coulées de boue, ainsi que les panneaux routiers. Incroyable!

Le camion et équipé d’une seconde citerne de 1 200 litres et d’un moteur auxiliaire. Volume de la cuve dans laquelle les déchets ramassés sont stockés: 6,5 mètres cubes.

Nettement plus agréable pour le chauffeur, le camion est équipé de la climatisation, un vrai plus par forte chaleur. La conduite est à droite, ce qui facilite les choses. En outre, le nettoyage se fait à l’eau et non plus à sec, ce qui créée moins de poussières.

Enfin, c’est aussi l’occasion de réduire la quantité d’herbicides pour le nettoyage de nos voiries et accotements, ce dont se réjouit Ecolo.

Lire l’article complet dans L’Avenir… auquel nous avons emprunté la photo.

Share This