Rencontre de la différence et des générations. De quoi soutenir notre réflexion…


À Nil, nous avons le « Potawal ». À Perbais, un autre projet de jardin partagé est en cours de réalisation. Voilà que Chastre dévoile un projet ambitieux, Jardin’âges.

« Un futur centre de jour pour adultes porteurs d’une déficience mentale.

Une future résidence-services pour seniors valides.

Un projet maraîcher et hôtelier intergénérationnel. »

Voici ce qu’on peut en lire dans L’Avenir de ce 9 janvier:

« Le long de l’avenue des Bouleaux, devrait s’installer la résidence-service. Trente appartements accueilleront des personnes âgées de 60 ans minimum. Ces personnes bénéficieront de différents services, tels que les repas, le nettoyage de leur appartement et de leur linge, mais sans recevoir de soins comme dans une maison de repos. Ces services seraient d’ailleurs assurés par quinze handicapés, accueillis dans le centre de jour.

«Une deuxième activité que l’on va développer, c’est la culture potagère. On se dit que cultiver la terre est une activité que des personnes âgées peuvent partager avec des personnes handicapées», explique Jean-Louis Jadoulle, une des chevilles ouvrières de ce projet.

La résidence-service et le centre de jour de la Fondation Jardin’âges devraient ouvrir leurs portes en 2017 ou en 2018. »

Écouter aussi l’interview de Jean-Louis Jadoulle sur TV Com…

À Walhain, des projets conçus dans une même perspective et soutenus par l’ensemble du Collège, en particulier par l’échevin du logement, Jean-Marie Gillet (Ecolo), sont en gestation sur des terrains appartenant au CPAS et situés entre la Maison communale et le CPAS. Nous en avons parlé dans un précédent article relatif aux synergies entre commune et CPAS.

ÉCOLO se réjouit de la multiplication de ce type de projet (comme à Genappe, par exemple) qui permet de faire face à certains défis actuels et qui promeut une alliance entre les dimensions sociales et environnementales de ces défis.

Share This