Mise à jour le 10 janvier 2014

En cette fin d’année, c’est l’heure des bilans. Lors du dernier Conseil communal, le « Rapport sur la situation de la commune » pour 2013 a été présenté aux conseillers communaux et au public présent. Nous en avons extrait quelques infos qui, recoupées avec d’autres, nous donnent un tableau intéressant.

A parcourir selon vos centres d’intérêt…

L’attractivité de la commune confirmée.

La population s’accroît d’année en année. Il y a aujourd’hui 6729 habitants à Walhain, soit une croissance moyenne de 11% sur les 10 dernières années. Sur les 27 communes du BW, seul Perwez fait mieux avec plus de 12%. Walhain et Perbais totalisent 2587 habitants, Tourinnes, 2082 et Nil, 2060.

La pyramide des âges en mutation.

La base de la pyramide pour 2013 est large, les 0 à 19 ans représentant 27% de la population totale. Elle se rétrécit ensuite de manière assez importante puisque les 20-29 ans ne représentent plus que 10.8%, ce qui est assez conforme à l’ensemble du BW. Elle s’élargit avec les 30-39 ans (13%) et les 40-49 ans (15.3%). Cette dernière tranche est la mieux représentée dans l’ensemble du BW. Enfin, la pyramide se rétrécit une dernière fois, irrémédiablement, avec les 50-59 ans (14%), 60-69 ans (10%), 70-79 ans (5.4%) et au-delà (4.3%).

Si on observe l’évolution sur les 5 dernières années, on constate la confirmation du départ des jeunes qui continuent à quitter Walhain (les % ne varient guère entre 2008 et 2013) et une inversion de tendance: les tranches entre 30 et 49 ans diminuent dans le pourcentage total (- 2.2%, passant de 30.5% à 28.3%) tandis que les tranches entre 50 et 69 ans augmentent dans de plus grandes proportions (+2.7%, passant de 21.3% à 24%). Pour le reste, on note une stabilité relative que ce soit pour les plus jeunes (autour de 27% de la population totale, malgré une croissance en nombre de 118 unités) ou les plus âgés (autour de 9%).

Le coût élevé du logement et des terrains dissuasif pour les jeunes.

L’augmentation de la population en BW a un impact certain sur le coût du logement. A Walhain, l’augmentation du nombre de maisons sur 5 ans est de 7%, passant de 2365 maisons en 2008 à 2532 en 2013. Le nombre des permis analysés et délivrés est en croissance exponentielle. Mais tous ont-ils accès à ce logement? Il semble que non et que cela soit une des grandes raisons du départ des jeunes et d’un certain vieillissement de la population. Voir à ce sujet l’article d’Agnès Namurois, ‘Savez-vous que?’, dans l’AEV de novembre 2013. Walhain est la 7ème commune parmi les plus chères du BW.

Une moyenne élevée de revenus mal répartis.

Avec 7 autres communes du BW, Walhain figure parmi celles dont les revenus sont les plus élevés, supérieurs à la moyenne provinciale qui est elle-même supérieure à la moyenne nationale! Mais avec de fortes inégalités. La moyenne élevée serait donc due à quelques grosses fortunes. Comme nous l’avions déjà expliqué dans un autre article, à Walhain, 20% des déclarations de revenus s’élève à plus de 50.000€ par an mais un nombre quasi équivalent de déclarations se monte à moins de 10.000€. Walhain est la commune du BW où le groupe social favorisé est le plus important.

Le taux de chômage le moins élevé du BW, mais…

En décembre 2013, le taux de chômage du BW (11.5%) reste le moins élevé de la RW (16.5%) même s’il est en augmentation par rapport à 2012 (10.9%). Et là, Walhain a encore le taux de chômage le moins élevé des 27 communes du BW avec quelque 7%. Le nombre de demandeurs d’emploi est néanmoins en hausse, passant de 236 en 2012 à 265 en 2013. Mais que l’arbre ne cache pas la forêt. Les jeunes demandeurs d’emploi représentent quelque 20% de l’ensemble des demandeurs d’emploi de la commune.

Le CPAS agit en dernier recours face au durcissement de la politique de l’ONEM. La dégressivité des allocations de chômage et l’accroissement du nombre d’exclusions provoquent une augmentation d’octroi du revenu d’insertion sociale. Walhain n’y échappe pas.

Une population scolaire qui reste stable… en nombre.

Si l’on prend en compte les enfants qui fréquentent les différentes écoles communales (excepté donc l’école de Nil), on constate une stabilité en nombre absolu pour les 5 dernières années. De 327 enfants en 2008-2009 (primaires + maternelles), on monte à 333 enfants en 2013-2014, avec des fluctuations selon les années et les écoles. En pourcentage toutefois, il y a un recul mais nous ne disposons pas de tous les éléments pour en mesurer l’ampleur. Par ailleurs, les statistiques de l’école Le Bon Départ de Nil, école de la Communauté française, ne sont pas publiées. A creuser donc… Avis aux amateurs!

Nous avons appris depuis la sortie de cet article qu’il y aurait quelque 80 enfants en maternelle et 130 en primaire à l’école Le Bon Départ de Nil. Voilà qui fait monter les statistiques!

Last but not least, des finances communales en équilibre

Les comptes communaux sont légèrement dans le vert depuis plusieurs années. Toutefois, de nouveaux coûts ont vu le jour comme dans d’autres communes : forte augmentation des budgets du CPAS, de la zone de Police, du service Incendie. Et des travaux de moins en moins subsidiés et presque totalement à charge de la commune.
C’est ce qui a provoqué l’augmentation des centimes additionnels communaux sur le précompte immobilier pour le mettre au niveau de la plupart des communes wallonnes. Le budget 2014 a pu être présenté au conseil communal avec un léger boni à l’exercice propre.

Conclusion partielle.

Un tableau idyllique? Une commune jeune et riche? Oui, mais avec des nuances de taille à prendre en considération… On y trouve beaucoup de jeunes en partance et de fortes disparités de revenus. De tels chiffres sont importants. Ils doivent servir à piloter l’action politique. Ecolo Walhain y est très attentif de manière à promouvoir des politiques durables qui sont en phase avec les besoins actuels de la population et avec son avenir.

Nous ne pouvons que vous inviter à consulter ce rapport d’activités. Vous devriez le trouver prochainement sur le site de la commune… Vous pouvez aussi le demander au Directeur général de la commune. Car, au-delà de ce que nous avons retenu ici, ce rapport renferme une foule d’infos pour qui veut mieux connaître son lieu de vie.

(Sources: Les rapports d’activités de la commune, Le Brabant wallon en chiffres-2013, les statistiques du Forem et du SPF Emploi, diverses infographies du Soir et de L’Avenir, le site de l’Iweps – www.iweps.be)

Share This