La politique du logement public longuement évoquée.


Ce mercredi 11 décembre, s’est tenue la réunion conjointe du Conseil communal et du Conseil de l’action sociale. De nombreuses questions ont été abordées: les synergies entre Commune et CPAS, la lutte contre l’isolement des personnes âgées, la crèche Le Petit Favia, les rapports des Conseils consultatifs de la Personne handicapée et des Aînés.

En matière de logement, Jean-Marie Gillet, échevin du logement (Ecolo) a longuement évoqué les divers projets en cours.

Certains logements se développeront sur des terrains appartenant au CPAS:
7 logements sont prévus au Petit-Pré à Walhain, près de la chapelle Sainte-Anne. Le projet avance bien. Il contient du logement ‘kangourou’ intégré et indépendant, acceuillant des jeunes et des plus âgés;
– Un nouveau projet -« Bia Bouquet »- en cœur de village (entre la maison communale et le CPAS). Quartier modèle avec un potentiel de 29 logements, publics et privés, intégrés dans un lieu où l’on trouve services et commerces. Ce projet a été particulièrement bien noté par la Région wallonne en raison de sa mixité et de l’attention spéciale portée aux seniors et personnes handicapées. Pour celles-ci, 12 logements publics et privés sont prévus autour d’une salle commune afin de se rapprocher d’un modèle de Résidence Services.
– Les travaux ont enfin repris au Trichon à Nil et on espère que les 12 logements seront inaugurés au printemps 2014.
– Un autre projet au Seuciau à Nil-Hayettes est en cours de discussion et la demande de permis devrait être déposée sous peu.

D’autres initiatives sont à l’ordre du jour. Comme par exemple le projet pilote Habi-N qui permet à un propriétaire d’un logement devenu trop grand pour lui de réaliser une division de ce logement et d’accueillir un jeune ménage. Le coût de l’opération est pris en charge par l’Agence immobilière sociale du BW. En échange, le propriétaire reçoit un revenu locatif et peut, s’il le souhaite, bénéficier d’une aide pour de petits services. Des candidats walhinois se sont déjà montrés intéressés à ce projet. Plus d’infos…
De tels logements kangourous devraient se développer sur la commune.

Une politique du logement diversifiée donc, avec un maximum d’opérateurs, pour des logements à prix réduits. La bourgmestre a mis en évidence la nécessité de penser autrement le logement aujourd’hui, de le diversifier pour répondre à une demande nouvelle émanant des jeunes et des personnes plus âgées.

Le défi n’est pas mince à Walhain et Ecolo se réjouit de voir le soutien et même la participation active de toutes les composantes de la majorité et des services communaux pour avancer vite et bien. La commission de développement rural a également soutenu ces projets lors de sa dernière séance de l’année.

Share This