Dans sa Déclaration de politique générale, la majorité Wal1-Écolo avait exprimé sa volonté de créer une Commission consultative «Perbais». C’est chose faite depuis le Conseil communal de ce lundi 13 mai.

La majorité a fait valoir que le village de Perbais était confronté à des problématiques spécifiques mais qu’il n’avait plus de représentant au Conseil communal depuis les dernières élections. « Ce serait une manière de soutenir les demandes de ses habitants », a souligné Agnès Namurois (Écolo), présidente de l’assemblée. La bourgmestre, Laurence Smets (Wal 1) a précisé que cette Commission aurait pour mission d’éclairer le Conseil communal sur les questions et situations engageant l’avenir de Perbais et de faire des recommandations au politique.

L’opposition Avenir.com, qui avait refusé la création de cette Commission lors du vote sur la Déclaration de politique générale, a réitéré son refus ce lundi. Elle a jugé « démagogique » une telle création estimant que « on pourrait alors créer une commission pour chaque quartier ou chaque problème ». Toutefois, ne voulant pas être en reste, elle y envoie un représentant…

La création de la Commission Perbais a finalement été acquise majorité contre opposition. La désignation des membres de la commission, quant à elle, a fait l’unanimité. Elle comprendra donc un membre de l’opposition… qui s’était opposée à sa création.

Enfin , et c’est important à souligner, car, tout compte fait, c’est de Perbais et des ses habitants qu’il s’agit aussi, la Commission devra comprendre des citoyens de Perbais. Un appel à candidatures sera lancé prochainement. Perbaisiens, Perbaisiennes, soyez attentifs…

Lire les articles de L’Avenir et de La Libre…

Share This