Le nouveau cadre wallon pour l’implantation des éoliennes a déjà fait couler beaucoup d’encre depuis sa sortie.

On s’en était rendu compte en regardant attentivement la carte des zones favorables à l’implantation des éoliennes publiée par L’Avenir le 22 février: rien ne semblait prévu sur Walhain, hormis le projet à cheval sur Ernage et Walhain.

À l’occasion de l’inauguration du nouveau parc éolien de Perwez, Christian Sonon dans Le Soir du 16 mars fait le point de la situation en Brabant wallon. La région wallonne est divisée en 50 lots. Walhain fait partie du lot 13 avec Wavre, LLN, Chaumont-Gistoux, Perwez, Incourt et Ramillies. C’est le lot avec le plus haut potentiel venteux du Brabant wallon. Mais pourquoi donc Walhain (tout comme Chaumont-Gistoux d’ailleurs) ne sont -elles pas considérées comme potentiellement intéressantes?

Explication dans Le soir de ce samedi 16 mars:

« A Walhain, le seul projet
est celui d’Alternative Green
situé à cheval sur Ernage. À
condition que les recours
des communes soient rejetés,
car une nouvelle procédure
impliquerait le transfert
dans le nouveau cadre.
Avant d’émettre un avis sur
celui-ci, comme ce sera aussi
le droit des citoyens lors
de l’enquête publique, les édiles
aimeraient se pencher de
plus près sur la cartographie
wallonne. « Si le nouveau cadre
ne mentionne aucune zone
favorable sur notre territoire,
notamment en raison des zones
d’exclusion militaires,
nous
serions déçus
, estime l’échevin
de l’Énergie Jean-Marie
Gillet (Écolo). Nous avions
lancé un marché pour un partenariat
privé-public qui satisferait
nos propres critères et
nous aurions aimé pouvoir aller
jusqu’au bout.
 »

Affaire à suivre…

Share This