Trois points du Conseil communal de ce 25 février ont fait l’objet de longs, très longs débats.

La Déclaration de Politique Générale a fait l’objet de quelques critiques de la part de l’opposition. Déclaration peu spécifique, trop générale, recours trop fréquents aux subsides, appel aux partenariats public-privé et Commission Perbais ont fait l’objet des interventions de l’opposition. La bourgmestre a répondu point par point mettant en évidence la spécificité des outils de gestion de la commune (PCDR, entre autres), l’importance des subsides et des partenariats pour mener à bien les projets importants et la nécessité de mettre sur pied une commission Perbais vu la spécificité des problèmes se posant dans cette entité.

Cette déclaration a été votée par la majorité (12 voix), l’opposition s’abstenant (5 voix).

Le budget du CPAS a fait l’objet de quelques réserves principalement liées à son augmentation. Il a néanmoins été voté à l’unanimité, majorité et opposition réunies. Voir l’article de La Libre…

Le budget communal a quant à lui fait l’objet d’une série de critiques en règle. On en trouvera un compte-rendu dans L’Avenir et dans La Libre. L’opposition l’a donc rejeté. Il a été adopté avec les 12 voix de la majorité.

Sur ces trois points, voir le reportage très complet de Canal Zoom

Share This