Un petit retour en arrière et une brève analyse des résultats des élections communales nous permettront de comprendre quelles sont les forces politiques en présence à Walhain aujourd’hui.

Les  résultats

Les résultats du scrutin communal du 14 octobre 2012 comparés avec ceux des deux élections précédentes (2000 et 2006.

%2000 %2006 %2012 2000 2006 2012
Participation 94.36 95.95 92.58 3863 4261 4445
Blancs ou nuls 3.70 3.17 3.96 143 135 176
Valables 3720 4126 4269
Inscrits 4094 4441 4801

 

Voix 2000 Voix 2006 Voix 2012 %2000 %2006 %2012 Evolution Sièges 2000 Sieges 2006 Sieges 2012 Différence 2006 – 2012
ECOLO 654 714 857 17.58 17.30 20.07 2.77 2 2 3 +1
CCitoyen 234 5.48 0
I.C devenu AVENIR.COM 1723 1631 1251 46.32 39.53 29.30 -10.23 9 7 5 -2
WAL-UN devenu WAL-1 1343 1781 1927 36.10 43.17 45.14 1.97 6 8 9 +1
TOTAL 3720 4126 4269 17 17 17

Source:  site de la Commune de Walhain…

L’évolution des différents partis

Voir le document ci-joint: Resultats des élections communales à Walhain depuis 1988

La liste AVENIR COMMUNAL à forte connotation CDh (mais comprenant aussi des MR et des indépendants) subit une érosion constante depuis 1994 (elle portait alors le nom IC), passant d’une majorité absolue de 9 sièges sur 15 à l’époque (avec 49.50% des voix) à 5 sièges sur 17 en 2012 (avec 29.30% des voix).

La liste WAL-UN, créée en 2000, provient de la fusion des listes PRL (MR actuellement) et Vivre (PS) et comprend des indépendants. En 1994, chaque partenaire faisait respectivement 15% (2 sièges) et 26% des voix (4 sièges). Dans un premier temps, la fusion n’est pas payante en terme de voix: 36% des voix (6 sièges). Mais en 2006, la liste rebaptisée Wal-1 progresse fortement passant à 43% (+7%) des voix et 8 sièges. En 2012, Wal-1 confirme sa progression et obtient la majorité absolue avec 45% des voix (+2%) et 9 sièges. Au sein de la liste, le MR conforte sa position.

ECOLO dépose une liste pour la première fois en 1994 et obtient 10% des suffrages (pas d’élus). En 2000, Ecolo progresse substantiellement: 17.6% des voix et 2 élus. Le parti se stabilise en 2006 (17.30%, 2 élus) et progresse nettement en 2012 où il atteint plus de 20% des suffrages et obtient 3 sièges.

CENTRE CITOYEN, nouvelle liste qui se dit « apolitique », se présente pour la première fois en 2012 et obtient quelque 5% des suffrages.

EN CONCLUSION, des tendances qui se confirment au fil des scrutins: baisse d’Avenir communal, montée d’Ecolo et de Wal-1, irruption de Centre Citoyen qui a quelque peu perturbé le jeu en 2012.

Les changements de majorité

Depuis 1977, date de la fusion des communes, jusqu’en 2006, soit pendant près de 30 ans, la commune est dirigée par une majorité absolue détenue par la liste IC, rebaptisée Avenir communal en 2006.

En 2006, cette liste Avenir Communal perd sa majorité passant de 9 à 7 sièges. A cette date, Wal-1 (8 élus sur 17) et Ecolo (2 élus) qui avaient tous deux engrangés de bons résultats, signent un accord de majorité et font ainsi basculer l’ancienne majorité. Ensemble, Wal-1 et Ecolo gèrent la commune jusqu’en 2012.

En 2012, alors qu’Avenir Communal perd encore 2 sièges, la majorité sortante Wal-1 / Ecolo sort confortée des urnes. Il paraît donc logique que cette majorité soit reconduite. Mais la situation est plus complexe car si ces deux partis progressent (Wal-1: + 2% et Ecolo: + 3%), Wal-1 a obtenu la majorité absolue soit 9 sièges sur 17. Wal-1, dont la majorité ne tient qu’à un siège, décide l’ouverture à Ecolo, son partenaire de la majorité sortante.

Un bref commentaire, sans entrer dans les détails

La population de Walhain change. De nouveaux électeurs arrivent sur le territoire. Entre 2000 et 2012, on enregistre quelque 800 électeurs de plus. Le scrutin communal est certes différent des autres scrutins régionaux et fédéraux car on y vote davantage pour des personnes connues dans le village. On fera toutefois deux remarques à cet égard. D’une part, on constate une augmentation significative des votes en case de tête pour toutes les listes en 2012. D’autre part, on ne peut s’empêcher de penser que Walhain, commune du Brabant wallon, n’échappe pas aux tendances lourdes qui marquent cette province (progression du MR et, dans une certaine mesure, d’ECOLO).

La majorité absolue en sièges (et non en voix, rappelons-le) a pu être obtenue par la liste Wal-1 grâce à un mode de calcul de répartition des sièges de plus en plus contesté (la grille Imperalii) qui favorise les grosses listes*. La présence à Walhain de la liste Centre citoyen pourrait avoir pesé dans la balance et favorisé l’émergence de cette majorité absolue. En affaiblissant Avenir communal, Centre citoyen pourrait avoir offert le 17ème siège à Wal-1 (toujours grâce à la fameuse méthode de calcul Imperalii).

* Voir à ce sujet l’analyse du CRISP, Centre de recherche et d’information socio-politique.

Share This