« Comment va tourner le vent ?

Le marché public européen n’a pas empêché les promoteurs de développer des projets… Une vraie frustration pour les autorités communales.

Walhain et éolien : ça rime et ce n’est pas pour rien. Durant la législature qui se termine, ce sont pas moins de six projets éoliens qui ont été envisagés par différents promoteurs.

En attendant le cadre wallon de référence, le collège communal a donc voulu prendre les choses en main, via un marché public européen. «Nous avons toujours dit : l’éolien, oui, mais pas à n’importe quel endroit ni dans n’importe quelles conditions. Le collège pense qu’un projet éolien doit associer les pouvoirs publics et les citoyens s’il veut aboutir à une meilleure prise en compte des aspects paysagers, territoriaux et environnementaux, précise l’échevin de l’Environnement et de l’Énergie, l’Écolo Jean-Marie Gillet. Nous voulons aussi une juste compensation des nuisances éventuelles par une participation citoyenne significative et surtout une participation communale aux retombées économiques.»

Quatre projets ont été rentrés dans ce cadre de l’appel à projet. Mais les candidats ne sont pas encore connus officiellement. «C’est secret,… le collège ne communique pas, on n’en sait pas beaucoup plus aujourd’hui.» avance André Lengelé (Avenir.com). «Nous sommes dans les négociations finales avec les quatre promoteurs», indique Jean-Marie Gillet. À côté de cela, la Commune a décidé d’aller en recours au conseil d’État : à la fois en annulation et en suspension, contre le permis octroyé par le ministre Henry (Écolo) à Alternative Green (six éoliennes sur Walhain et Ernage). L’échevin a bon espoir d’une issue favorable à la Commune. Et Laurence Smets de compléter : «C’est une vraie frustration : ça se passe chez nous et la Commune n’a pas la main. Le marché public est une bonne initiative puisque notre priorité, c’est l’emplacement, afin que les éoliennes ne soient pas proches des habitations, et un retour pour les habitants. Malgré tout, cela n’empêche pas les promoteurs de développer des projets en parallèle.»

Alors de quoi sera fait l’avenir éolien à Walhain? «Nous ne sommes ni favorables, ni contre l’éolien, indique pour sa part André Lengelé. Le seul projet qui semble se concrétiser actuellement, c’est celui d’Alternative Green. Mais dans ce domaine, ce qui est important, c’est la concertation avec les habitants.»

Laurence Dumonceau – L’Avenir – 27 septembre 2012

Share This