L’enquête du Soir du 16 août sur le produit des taxes communales en Wallonie positionne Walhain à la 4ème place.


Ce produit a augmenté de 15.4% entre 2007 et 2010. Le montant moyen par habitant est de 386.01€.

Est-ce à dire que le taux de taxation est plus élevé à Walhain qu’ailleurs et qu’il aurait augmenté ces dernières années? Non. Ce taux n’a pas varié depuis des années. Mais ce qui a changé, c’est le nombre d’habitants aisés dans la commune. Et donc, les rentrées pour la commune.

Dans l’Avis en Vert du mois de juin, Agnès Namurois analysait, chiffres à l’appui, les revenus à Walhain et mettait déjà en évidence cette richesse plus élevée que la moyenne du Brabant wallon. Elle soulignait néanmoins les écarts de revenus cachés derrière cette moyenne. Car le chiffre moyen de l’enquête du Soir est… une moyenne et ne reflète pas ces écarts. Agnès Namurois montrait cette situation contrastée: « une déclaration de revenus sur 5 s’élève à plus de 50.000€ par an mais un nombre quasi équivalent de déclarations se monte à moins de 10.000€ ».

Voilà de quoi réfléchir. Sur ce que les chiffres veulent dire d’abord. Mais aussi sur le potentiel financier de la commune.

Une politique audacieuse en matière de logement par exemple devrait à notre avis faire l’objet de la prochaine mandature à Walhain. Il faut absolument casser cette image de commune riche inaccessible à beaucoup, pouvoir proposer au plus grand nombre et en particulier à nos jeunes des logements à des prix abordables. La solidarité, c’est aussi cela. Que la richesse soit répartie équitablement en étant attentif, comme l’écrivait Agnès à la fin de son article, « à mener une politique qui ne laisse personne au bord du chemin et qui assure une cohésion sociale ».

Beau défi pour nos prochains élus! Ecolo est prêt à le relever.

Lire l’article du Soir…

Lire aussi Le fossé entre riches et pauvres se creuse en Brabant wallon, résultats d’une étude du MOC (Mouvement ouvrier chrétien) publiés le 10 septembre dans Le Soir

Share This