Préserver la biodiversité et améliorer son environnement, c’est répondre à des défis locaux en intégrant les enjeux globaux de la planète, sans renvoyer les problèmes à demain – ou aux autres. C’est peser la responsabilité de nos choix, en optant pour une politique résolument orientée vers le développement durable.

Développer des alternatives à l’épuration collective

En effet, par sa situation géographique et historique, l’épuration de Nil et Perbais est en train dese réaliser par le un système d’égouttage collectif. Mais il n’est pas la panacée. D’autres solutions peuvent être envisagées.

Avec ECOLO Walhain pour :
– Poursuivre l’épuration collective mise en œuvre lors de cette mandature.
– Réaliser des expériences pilotes en matière de lagunages semi-collectifs, tant pour les nouvelles habitations, que pour les quartiers existants. Cette solution offre, en plus d’une épuration à moindre coût, une qualité paysagère et environnementale exceptionnelle. Ces expériences permettraient à tout un chacun de prendre la mesure du fonctionnement de cette solution, pour chercher des solutions pour les villages en zone d’égouttage transitoire.

Mettre en valeur le rôle et la qualité de nos rivières

Nous avons déjà contribué, par des traitements biologiques, à un retour de la vie dans le Hain. C’est un premier pas, significatif, mais il reste encore bien des choses à accomplir à ce niveau.

Avec ECOLO Walhain pour :
– Créer une équipe d’éco-cantonniers avec les communes voisines pour permettre l’entretien régulier de nos rivières par des personnes compétentes.
– Préserver et mettre en valeur les zones écologiquement riches le long des rivières, par le reboisement de saules, le fauchage tardif,…

Gérer les problèmes liés aux inondations

La disparition des haies et l’urbanisation galopante provoquent des dégâts par les coulées de boues et le débordement des cours d’eaux et réseaux d’égouts.

Avec ECOLO Walhain pour :
– Mettre en œuvre les bassins d’orage et retenues d’eaux prévus au SSC.
– Multiplier les premières expériences positives réalisées contre les coulées de boues et les inondations : création de nouvelles ravines, bandes enherbées et talus plantés ou haies pour guider l’écoulement des eaux.

Favoriser et préserver la biodiversité

Par un plan communal d’amélioration environnementale, la commune peut très concrètement gérer et favoriser la biodiversité, les espaces verts publics et la protection de la nature.

Avec ECOLO Walhain pour :
– Mettre en application le plan Maya (soutien actif au développement des espèces butineuses) voté en juillet 2012 et poursuite de nos engagements dans le cadre de la charte « biodiver’cité » sur le site du Vieux Château.
– Promouvoir une gestion différenciée des espaces verts pour nous passer presque complètement des herbicides qui tuent la vie dans nos rivières et portent atteinte à la santé du personnel communal et des habitants.
– Promouvoir 6 ans de plantations annuelles pour créer des haies, de nouvelles drèves aux entrées des villages et des zones boisées comme zones tampons autour et à l’intérieur des noyaux d’habitats.
– Développer des jardins partagés à l’instar de Potawal.

|

Les acquis de 6 ans de majorité

– Révision du Plan d’Assainissement (PASH) en cours pour passer prochainement Walhain, Sart et Tourinnes en zone d’égouttage collectif. Collecteur des eaux usées à Nil prochainement en opération.

– Traitement biologique du réseau d’égouts qui se déverse dans le Hain à Walhain et réapparition d’une vie aquatique avec un abaissement du niveau de la vase pour un meilleur écoulement des eaux.

– Nombreux engagements pris et, pour la plupart assumés, dans notre contribution au contrat de rivière Dyle : berges, points de pollution, sensibilisation des riverains, propreté des cours d’eau, déblaiements…

– Différentes opérations pour contribuer au reboisement : journées de l’arbre, plantation de haies, maintien de nombreux saules pour préserver nos zones humides et la faune, plantation le long de routes, impositions urbanistiques…

– Formation et engagement (avec 3 autres communes) d’un agent ‘constatateur’ et d’un agent ‘sanctionnateur’, spécialisés dans la lutte contre la délinquance environnementale.

– Nombreuses sensibilisations et actions en matière de réduction des déchets (commune et population), qui ont permis à Walhain d’avoir le sac poubelle le plus léger du Brabant wallon, après Ottignies.

– Forte réduction de l’usage des herbicides par les services de la commune grâce à la mise en place de techniques et solutions alternatives.

– Mise en place d’un matériel et d’une politique d’élagage et de fauchage le long des routes ; fauchage tardif réalisé en concertation avec les agriculteurs.

– Points ponctuels d’inondations solutionnés ; identification des lieux pour les bassins d’orage futurs et étude de zones de ruissellement en cours pour une mise en œuvre lors de la prochaine législature.

– Des impulsions nombreuses et dans de multiples domaines (demander le rapport « Agenda 21 ») : maintien ou replantation du saule têtard ; protection des zones humides, jardins naturels, formation de guides composteurs, papier 100% recyclé.

|

Share This