Le 14 octobre 2012, ce sont aussi les élections provinciales. Agnès Namurois se présente à la 20ème place.


La Province est une institution peu connue des citoyens. Pourtant, elle gère des budgets importants et dispose d’une influence non négligeable en matière d’environnement, d’enseignement, de logement, de santé publique, d’action sociale ou encore de développement socio-économique. Ces matières importantes ont souvent un impact direct sur la vie de ses habitants, et doivent être gérées le mieux possible.

Depuis 6 ans, Ecolo participe à la gestion de cette institution particulière, située à mi-chemin entre les communes et la Région. Et le bilan est bon. La présence d’Ecolo a notamment permis d’améliorer le fonctionnement interne de la Province et de rendre ses financements plus transparents et objectifs. Nous avons mis en œuvre des mesures concrètes, par exemple en multipliant les logements publics pour bas et moyens revenus, en développant des mesures d’économie d’énergie pour les bâtiments provinciaux, en créant plus de places d’accueil de la petite enfance, en luttant contre les inondations, en initiant la réflexion sur la mobilité à l’échelle du Brabant wallon ou encore en prévoyant le construction d’infrastructures sportives et culturelles.

Pour continuer dans cette voie, Ecolo a désigné les candidats qui figureront sur les listes provinciales pour le district de Nivelles et celui de Wavre. Issus de tout le Brabant wallon, ils ont des profils différents et complémentaires. Nous vous les présentons très brièvement ci-dessous. Une présentation plus complète des candidats et de nos priorités est prévue en septembre.

Voici la liste pour le district de Wavre

1. Alain Trussart, député provincial sortant, Court-St-Etienne

2. Josiane Conrardy, conseillère provinciale sortante, Mont-St-Guibert

3. Christophe Cocu, conseiller provincial sortant, Wavre

4. Claire Hugon, conseillère CPAS sortante, Ottignies – Louvain-la-Neuve

5. Michel Tricot, conseiller communal sortant, Court-St-Etienne

6. Colette Prevost-Migeal, Incourt

7. Benoît Etienne, Ottignies – Louvain-la-Neuve

8. Sophie Agapitos, animatrice politique d’Ecolo Brabant wallon, Orp-Jauche

9. Christophe Lejeune, conseiller CPAS sortant, Wavre

10. Siska Gaeremyn, Beauvechain

11. Philippe Lauwers, échevin sortant, Rixensart

12. Mélanie Bertrand, conseillère communale sortante, Jodoigne

13. Michel Kaye, Lasne

14. Sabine Varga, Wavre

15. Louis Wyckmans, Grez-Doiceau

16. Hélène Ryckmans, conseillère communale sortante, Chastre

17. Etienne Cools, chimiste, Perwez

18. Isabelle Hinderyckx, échevine sortante, La Hulpe

19. Thierry Meunier, conseiller provincial sortant, Ottignies – Louvain-la-Neuve

20. Agnès Namurois, échevine sortante, Walhain

21. Françoise-Florence Michel, députée provinciale sortante, Chaumont-Gistoux

Pour nos candidats, il s’agit, à l’occasion des élections du 14 octobre 2012, de continuer de faire évoluer la Province du Brabant wallon pour la rendre plus efficace, plus verte et plus solidaire c’est-à-dire :
– favorisant l’accès de tous au logement, mais également à la culture, à la santé et à l’éducation ;
– exemplaire en matière d’énergie, de gestion des déchets et de protection de l’environnement ;
– moteur d’un développement social et économique durable ;
– garante d’une réflexion sur le long terme et d’actions concrètes dans des domaines cruciaux tels que la mobilité, l’aménagement du territoire, la participation des jeunes et des moins jeunes aux décisions qui les concernent ou le défi du vieillissement ;

Ecolo est convaincu que les véritables solutions ne peuvent se trouver qu’avec les citoyens, au quotidien, en stimulant l’émancipation de chacun, en construisant des solutions où la démocratie est vivifiée, des solutions qui permettent de mieux vivre. Nos candidats travailleront, avec les citoyens à apporter des solutions concrètes qui construisent un Brabant wallon plus juste et plus solidaire, une nécessité encore plus fondamentale aujourd’hui face à l’austérité, face aux difficultés quotidiennes. Il s’agit aussi de rapprocher l’institution provinciale des préoccupations quotidiennes et de restaurer la confiance et l’envie de créer de la prospérité partagée et des perspectives d’avenir pour tous.

Share This