Un concours ouvert à toutes les communes sur le thème du développement durable se tient en ce moment.


Pour le Brabant wallon, 5 communes sont en piste: Braine-L’Alleud, Jodoigne, Louvain-la-Neuve, Walhain et Wavre. Walhain est mise en évidence pour la gestion des déchets et, entre autres, la réduction de la production de ses déchets.

Lire l’article du Soir de ce mercredi 8 août.

Pour la première fois cette année, Cofely Services, une filiale de GDF Suez, a mis sur pied un concours pour les communes de toute la Belgique. Son nom ? « 2012 : la commune la plus durable ».

Concrètement, chaque administration pouvait rentrer un ou plusieurs dossiers présentant ses projets les plus durables. Dans le Brabant wallon, cinq communes se disputent la palme. On connaît l’intérêt grandissant des autorités pour tout ce qui touche au durable. Cette année, Cofely Services, une branche du groupe GDF Suez, a voulu marquer le coup en initiant un concours pour toutes les communes du pays. À la mi-juillet, les administrations intéressées ont rentré leurs dossiers.

Ceux-ci doivent accorder une grande importance à la durabilité dans le sens le plus large du terme, c’est-à-
dire l’équilibre idéal entre les intérêts écologiques, économiques et sociaux.

« Le concept existe déjà dans d’autres pays comme en France, en Italie ou encore aux Pays-Bas. Mais nous avons voulu y apporter notre touche belge. L’idée de départ est donc un peu différente chez nous », explique Katleen Brusselmans, en charge des relations presse chez GDF Suez. Avant de poursuivre: « Chez nous, l’objectif c’est de constituer une plate-forme pour que les communes puissent échanger leurs idées et leur expertise en la matière. Ce n’est pas seulement remporter un prix ».

Le concours se déroule au niveau national. Il y aura un nominé par province. En Brabant wallon,
cinq communes sont en lice : Braine-l’Alleud, Jodoigne, Louvain-la-Neuve, Walhain et Wavre. Fin
août, on saura qui a obtenu le titre de commune la plus durable du Brabant wallon. Avant peut-être le
titre de commune la plus durable du pays, décerné le 25 septembre prochain. « Six personnes venant
du milieu académique sont chargées de juger sur base de critères qualitatifs et quantitatifs ». Le vainqueur
ultime remportera 5.000 euros. On croise les doigts pour les Brabançons… ■ ADRIEN VIGNERON

Share This