Parmi les compensations : UN MUR ANTI-BRUIT à TOURINNES


La saga se termine, le Gouvernement wallon a approuvé le projet du Ministre Philippe Henry. Un communiqué est tombé ce jeudi 12 juillet. Nous ne résistons pas au plaisir de vous de vous en faire part immédiatement.

En substance, le ministre met l’accent sur l’importance de l’extraction du sable pour la Wallonie: besoins du secteur de la construction, limitation de l’importation et de ses impacts en CO2, maintien de l’emploi.

Le Ministre reconnaît la légitimité des contestations des citoyens à propos de l’échangeur. Il souligne son souci, dans le traitement de ce dossier de « conserver l’important objectif économique du projet tout en s’assurant du respect de la population des communes impactées ».

Enfin, il fait des propositions. Nous reprenons le texte du communiqué car c’est important:
« Les propositions du Ministre de l’aménagement du territoire Philippe Henry ont été retenues par le Gouvernement de jeudi 12 juillet 2012 et devraient être relayées positivement par les autorités locales. Il s’agit d’une proposition équilibrée aux enjeux économiques et environnementaux. Le projet définitivement retenu par le Gouvernement wallon prévoit notamment :
– la création d’une voirie de liaison entre la N243A et le site d’extraction, une réponse forte aux inquiétudes de la commune et des riverains, elle permettra de résoudre le problème de charroi qu’aurait généré la sablière sans liaison ;
– l’inscription de compensations planologiques : zones naturelles, zones agricoles ;
– la construction d’un mur antibruit à hauteur de la commune de Walhain, le long de l’E411 ;
– le déménagement des installations de la sablière sises au centre de Chaumont-Gistoux, et ce dès l’entame de l’exploitation;
– l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de gestion à finalité écologique couvrant la totalité du site du site du Pas de-Chien;
– des garanties pour l’agriculture puisqu’une superficie de minimum 30 hectares compris dans la partie sud de la zone d’extraction, devront être restitués à l’agriculture au terme de l’exploitation. »

Lire l’article de L’Avenir…

—-

Notre commentaire

On se réjouit, bien sûr, et on est prêt à « sabler » le champagne, même si on attend impatiemment les textes complets.

Bravo à tous! Les habitants qui se sont mobilisés, le collège communal qui n’a pas ménagé sa peine (et en particulier les échevins Ecolo qui ont ce dossier en charge dans les 2 communes concernées), le ministre Henry et ses collaborateurs qui ont pris les décisions en restant à l’écoute de la population. La persévérance et la détermination ont été payantes…

Un mur anti-bruit, voilà ce dont rêvaient tous les Tourinnois et ce rêve qui semblait tourner au cauchemar est en passe de se réaliser.

Ecolo Walhain se bat depuis 2009 sur ce dossier, contre l’échangeur et pour des compensations dignes de ce nom. Il suffit pour s’en convaincre de lire les nombreux dossiers que nous y avons consacrés sur ce site. Nous nous réjouissons de cette issue favorable. Ce n’était pas gagné.

Il nous faudra néanmoins être attentifs au déroulement de la suite et, en particulier au déménagement des installations (point 4 des propositions). Mais nous faisons confiance à l’avenir et au sens des responsabilités des acteurs de ce dossier…

Share This