Ce lundi 25 juin, le groupe Avenir Communal, actuellement dans l’opposition à Walhain, a présenté sa liste de candidats aux élections du 14 octobre prochain. On lira avec beaucoup d’intérêt l’interview donnée à La Dernière Heure du mercredi 27 juin.

« Le groupe AC veut miser sur l’avenir

La liste AC est complète et sera menée par l’ancien échevin André Lengelé

Avenir Communal vient de présenter ses dix-sept candidats pour les élections du 14 octobre prochain. “Bien que nous soyons dans l’opposition, ça a été très facile, note Catherine Gérardy, qui occupera la deuxième place. Peut-être parce que nous sommes des personnes d’écoute et de respect, parce que nous avons un idéal politique.”

Pour porter le futur programme, une équipe qui se veut pluraliste et où les compétences sont mises en avant.

“Nos candidats se démarquent, se réjouit l’actuelle conseillère communale. Tout le monde est prêt à siéger et à éventuellement répartir les échevinats d’une meilleure manière, en répartissant les attributions de façon plus équilibrée que ça a été le cas dernièrement.” Il faut dire qu’après bientôt six ans dans la minorité, AC veut revenir aux affaires. Avec qui ? “Je crois que certains d’entre nous auront du mal à composer avec Ecolo”, avoue André Lengelé, tête de liste pour la première fois de sa carrière.

Et Catherine Gérardy de compléter : “Avec Wal 1, par contre, il n’y aurait pas de problème. Laurence Smets (NDLR : bourgmestre de Walhain) a une conception de la gestion qui n’est pas incompatible avec la mienne.”

L’appel du pied est évident de la part d’un groupe qui a toujours été associé au pouvoir entre la fusion des communes et le scrutin de 2006.

Six ans d’opposition, donc, mais aussi des idées à faire valoir : répondre plus rapidement aux demandes des habitants, dépenser l’argent des Walhinois pour les Walhinois, cesser de négliger les PME et indépendants de l’entité, améliorer le réseau routier…
Geoffroy Herens

Ambiance détendue et bonne humeur régnaient au moment de la photo. Reste à voir si cela sera toujours le cas le 14 octobre. »

Geoffroy HERENS

—-

Notre commentaire

Etonnants, très étonnants cette sortie d’Avenir communal et cet appel du pied à Wal 1. Vous connaissez l’adage « Divisez pour régner »? Cette stratégie vise à semer la discorde, à opposer les uns aux autres pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Avenir Communal veut revenir au pouvoir, c’est clair. Seul, il n’y parviendrait plus et il en a bien conscience.

On peut aussi se demander ce que « certains d’entre nous qui auront du mal à composer avec Ecolo », comme l’avoue André Lengelé, reprochent à Ecolo… et ce que pensent les autres.

Pour le reste, les électeurs choisiront en connaissance de cause.

Share This