La Commune de Walhain ira en recours au Conseil d’État contre le permis octroyé par le ministre de l’Aménagement du territoire à Alternative Green.

Cette société a pour projet d’installer un parc de six éoliennes, dont 3 sur Walhain et 3 sur Gembloux (Ernage).

Jean-Marie Gillet, Ecolo, échevin de l’Environnement et de l’Énergie, estime au nom du Collège que tout projet éolien doit associer les pouvoirs publics et les citoyens. Celui d’Alternative Green ne prend pas assez en compte les aspects paysagers et environnementaux. Il ne propose pas non plus une participation citoyenne significative et surtout une participation communale avec retombées économiques.

Jean-Marie Gillet souligne que la commune de Walhain, fortement sollicitée par les opérateurs éoliens, veut être associée à l’installation d’un parc éolien et non pas subir une situation qui ne lui conviendrait pas.

Dans le cadre du marché public européen lancé par la commune, celle-ci avait informé Alternative Green, comme l’ensemble des promoteurs, de ce marché public-privé. Alternative Green a persisté dans son projet, ce que regrette Walhain, qui, en attendant de prendre position dans le dossier Alternative Green, a dû délaisser son dossier européen.

Lire tout l’article de Laurence Dumonceau dans L’Avenir de ce jeudi 12 avril…

Share This