Extrait du Bulletin du Gracq n°96 – 28 mars 2012

(Le Gracq = l’Asbl Les cyclistes quotidiens)

Seule commune rurale sélectionnée parmi les communes pilotes “Wallonie cyclable”, Walhain pourrait jouer un rôle d’exemple en matière d’actions à entreprendre pour développer l’usage du vélo en milieu rural. En effet, les défis et les résistances diffèrent souvent de ceux rencontrés dans les milieux urbains.

Gracq_PC_Dreve_.jpgLe “potentiel vélo” de Walhain est indéniable. La commune est située sur un plateau et les distances intervillages sont idéales pour la pratique du vélo. Sans oublier la proximité des pôles d’attraction et d’intermodalité (gare, parkings de covoiturage à proximité de l’autoroute…) que sont Ottignies/Louvain-la-Neuve et Gembloux. Ces deux communes étant également des communes pilotes, l’enjeu devient important: développer le vélo d’une manière cohérente sur une vaste partie du territoire de la province du Brabant wallon, qui est d’ailleurs la seule province wallonne à s’être dotée d’un plan provincial de mobilité.

Le plan cyclable de Walhain se décline en quatre phases. Tout d’abord, les aménagements prioritaires et légers seront réalisés de façon à mettre en selle les citoyens les plus faciles à convaincre. Une communication autour de ces aménagements sera ensuite réalisée afin de promouvoir un maximum l’utilisation du vélo. La troisième phase consistera en des aménagements plus conséquents. Enfin, un dernier effort sera réalisé en promotion.

Gracq_PC_Chateau-3.jpgLes points noirs identifiés seront sécurisés en priorité. Si le projet pilote mené en collaboration avec l’IBSR aboutit à une conclusion positive, des pistes cyclables suggérées par le système des voies centrales banalisées seront aménagées là où la mixité est envisagée. Il s’agit d’un traçage de pistes de chaque côté de la route pour amener les automobilistes à rouler au centre et à se rabattre uniquement lors du croisement de deux véhicules. La volonté de modérer les vitesses pratiquées au sein de l’entité se concrétisera aussi par la création de zones 30 et par l’apparition d’effets de porte à l’entrée du village. Cependant, les mesures entraînant des rétrécissements de voiries sont très contestées par les agriculteurs locaux, nombreux et influents. Sans parler du nombre élevé de courses cyclistes passant par la commune.

Un chantier important est la sécurisation de la N4, un axe structurant du réseau et un itinéraire direct et plat pour joindre les différentes localités. Actuellement, les cyclistes circulent sur cette voirie malgré les conditions dangereuses. Il est donc prévu de réaliser des efforts en aménagement tout au long de cet axe afin d’améliorer la sécurité des cyclistes. Pour y arriver, il est essentiel que la coordination entre les communes riveraines, les provinces, la région wallonne et les autres acteurs locaux fonctionne efficacement.

L’avis de Danielle Gallez, membre de la locale du GRACQ à Walhain: “Ce plan cyclable fait entrer Walhain dans une dynamique nouvelle. C’est une réponse partielle certes mais importante aux défis de mobilité qui se posent dans l’entité. C’est en outre une chance inédite: Walhain, Gembloux et Ottignies-LLN, trois communes cyclables sur un même axe. De quoi faire bouger les choses…”

Aurélie Willems

Share This