…contrairement à ce qu’avait annoncé récemment l’opposition dans son toutes-boîtes


Lire ci-dessous l’article de Laurence Dumonceau dans L’Avenir du 29 février.

Critiqué par l’opposition, le budget 2012, ainsi que les deux nouvelles taxes visant la carrière et les futures éoliennes ont été validés par la tutelle.

C’était la soirée des bonnes nouvelles pour les finances communales, lundi à Walhain. Le collège s’est montré très satisfait des décisions de la tutelle provinciale. Le budget communal 2012 qualifié d’« illégal » par l’opposition lors du conseil de décembre et dans un toutes-boîtes distribué récemment vient en effet d’être validé par la Province.

« Le budget respecte le prescrit légal. Et s’il est vrai que la circulaire du ministre Furlan manquait dans les dossiers des conseillers, cela ne les empêchait pas de se prononcer en âme et conscience sur le budget 2012, a commenté lundi Laurence Smets, bourgmestre. Un budget reste une prévision… On verra le compte, car si les taxes ont été validées, cela n’implique pas qu’elles seront perçues. Mais le fait que le budget soit validé par la tutelle confirme que nous avons travaillé en toute transparence et honnêtement. Il n’y a pas eu tromperie. »

Autre raison de se réjouir pour le collège : les deux nouvelles taxes communales visant, l’une les futures éoliennes (de 12 500 € à 17 500 €), l’autre la carrière, sont aussi validées par la tutelle. En décembre, Marcel Bourlard (Avenir.com) craignait que des recettes soient surestimées artificiellement : « Vous prévoyez une taxe sur les éoliennes alors qu’il n’y a encore aucun poteau. Idem pour la taxe sur les carrières, vous espérez 80 000 €, or le permis n’est même pas encore octroyé… »

L’avis de la tutelle précise qu’il est un peu tôt pour compter sur les 10 000 € du volet « extraction » de la taxe, mais ne cible par les 70 000 € de taxe « de base » pour la carrière. La tutelle estime que la recette envisagée pour deux mâts tient la route, puisque le permis octroyé par le ministre Henry à Alternative Green permet trois mâts à Baudecet. L’avocat de la commune est en train de se pencher sur les arguments du ministre, mais la commune s’est toujours opposée au projet par le passé.

« Il existait un risque que ces taxes ne soient pas acceptées, reconnaît Laurence Smets. D’ailleurs seules deux communes prévoient de taxer les éoliennes, dont Walhain, mais nous avons défendu notre dossier et ces taxes ont été approuvées par la tutelle. » Et le fait que ce soit par écoulement de délai ne ternit par le bonheur de la bourgmestre. « Ce sont d’excellentes nouvelles qui confirment que le budget tient la route et qu’il n’est pas illégal, la tutelle le confirme, ce n’est pas anodin ! »

Share This