Les Plans Communaux d’Aménagement (PCA) de Chastre et de Perbais au centre de toutes les attentions


Après le PCAR de Chastre, voici le PCA de Perbais.

Pour mémoire, le PCAR (R= en révision du plan de secteur) de Chastre prévoit l’aménagement du site près de la gare. Un avant -projet soumis à enquête publique prévoit la construction de 146 à 202 logements à cet endroit, soit une densité de 56 à 77 logements l’hectare… (Plus de détails…)

Le PCA de Perbais a une autre finalité. Il ne s’agit pas pour ses auteurs de revoir le plan de secteur ou de proposer de nouvelles constructions mais de « cadenasser » l’évolution de Perbais (un PCA est contraignant) et de protéger ses habitants, tant que faire se peut, des impacts négatifs du PCAR de Chastre. On ne peut dissocier les deux démarches.

Ce PCA de Perbais a été présenté à la population le 16 février. En soi, il n’a pas suscité beaucoup de commentaires si ce n’est sur l’un ou l’autre point: avenir du Parc Pourvoyeur, place de Perbais, zoom sur telle ou telle portion.

Mais une nouvelle fois, l’attention s’est focalisée sur les impacts négatifs pour Perbais du PCAR de Chastre, notamment en terme de mobilité. La Grand Rue est déjà à saturation. Elle est dangereuse: manque de trottoirs, dangerosité pour les usagers lents, rapidité des automobilistes… Un comptage fait par des riverains montre que chaque jour, + de 5000 véhicules empruntent déjà cette voirie. Qu’en sera-t-il après réalisation du PCAR de Chastre?

Le Collège de Walhain s’est dit très attentif à la situation. Il a commandé une étude de mobilité et l’échevin de la mobilité a laissé entendre que des mesures seraient prises pour réguler ce trafic.

Sans prendre position sur les projets des uns et des autres, on ne peut qu’être perplexes devant cette situation. Comment les autorités communales de Chastre ne se sont-elles pas concertées avec la commune voisine? Pourquoi la commune de Chastre a-t-elle foncé tête baissée sans aviser sa consœur? Les deux communes se touchent à cet endroit. N’est-il pas question de l’avenir de tous, qu’ils soient de Chastre ou de Perbais?…

Share This