Dossier d’AlterEchos presque fait sur mesure pour Walhain…

Le milieu rural n’accueille pas que des néo-ruraux venus construire des habitations quatre façades. Si « vivre à la campagne » peut être vu comme une source de bien-être pour un jeune couple avec revenus moyens, ce n’est pas le cas pour leurs enfants (distance par rapport à la ville, manque d’activités), voire les couples vieillissants (isolement). Il existe des logements accessibles pour les ménages modestes, mais alors se posent des questions comme la mobilité et l’accès aux services de proximité.

La campagne est aussi créatrice d’emplois et d’activités économiques. Pas seulement pour les agriculteurs et éleveurs, de moins en moins nombreux : paradoxalement, on assiste à un nouvel attrait pour le monde agricole (produits bio, fermes solidaires, tourisme rural, coopératives sociales, maraîchage d’insertion, etc.). Les entités rurales doivent mettre en place des projets originaux et fournir des réponses adaptées aux besoins de leurs populations.

Quelques exemple d’articles:
– « On est montrés du doigt comme pollueurs » (Gaëtan Delvigne, agriculteur) – Agricall, pour aider les agriculteurs en difficultés – Au-delà du bio, une passion – Le bio sans naïveté ni manichéisme

– Le développement rural soucieux de cohésion sociale – Le logement tremplin pour faire rebondir les jeunes à la campagne – Déterrer la pauvreté

A consulter pour alimenter sa réflexion.

Share This