Un avis nuancé sur bien des points


Dans sa session du 27 juin 2011 le CWEDD a remis un avis intéressant sur la révision du plan de secteur en vue de l’extension des carrières dites Hoslet. Nous avons pu en prendre connaissance récemment en visitant le site du CWEDD.

Pour l’avis complet, voir ici. Nous vous en proposons ci-dessous une brève analyse:

– le CWEDD enterrine la révision du plan de secteur et la compensation alternative qui consiste à créer un accès à la N243a (La Picaute) car elle « profitera à la collectivité en limitant le charroi au centre de Chaumont-Gistoux ». Comme le signale Inter-Environnement Wallonie « il est piquant de compenser la perte de 87 hectares de terres agricoles par la construction d’une route asphaltée. Si c’est ça une mesure favorable à l’environnement, drôle de conception de l’environnement… ». A Ecolo Walhain, nous avons toujours dit que les compensations de ce type étaient inappropriées et insuffisantes.

– le CWEDD regrette :

1. que l’étude d’incidences ne propose pas de phasage du réaménagement du site;

2. qu’elle n’ait pas mieux étudié le déménagement des installations de Chaumont-Gistoux. Le CWEDD se demande en outre (question que nous avions posée dès le début) s’il s’agit vraiment d’activités assimilables à des dépendances de carrière;

3. qu’elle ne soit pas assez précise sur les autres activités du demandeur (gestion des déchets);

4. que l’étude relative au bruit soit si ancienne (1997).

Le CWEDD demande que le gouvernement wallon examine l’apport d’une plus large compensation opérationnelle à l’attention de l’agriculture (pour mémoire, c’est 87 ha de terres enlevées à l’agriculture pour une route en terme de « compensation » alternative. On est loin du compte!)

Ecolo Walhain avait déjà attiré l’attention sur tous ces points dans le dossier réalisé en 2010. On espère que le Gouvernement wallon prendra en compte ces remarques du CWEDD… mais aussi celles d’Inter-Environnement Wallonie.

Share This